Tout savoir sur la spiruline

spiruline

La spiruline est une micro-algue qui pousse dans des conditions particulières, comme les lacs salés à l’eau alcaline, et qui est considérée comme un aliment précieux. Cela est dû au fait qu’elle contienne plusieurs ingrédients actifs qui sont importants pour notre santé. Pour cette raison, il est de plus en plus recommandé de la prendre de façon cyclique dans le cadre de thérapies naturelles ou en phase de prévention.

Qu’est-ce que la spiruline ?

La spiruline (Arthrospira platensis) est une algue de forme étroite et longiligne qui ne mesure pas plus de 0,5 mm de long. Répandue dans les eaux saumâtres, elle préfère les zones tropicales et subtropicales où elle profite des eaux alcalines. Bien qu’elle appartienne à la catégorie des algues bleues, la spiruline est vert foncé, une coloration qui lui est donnée par la présence de chlorophylle, dont les pigments recouvrent les reflets bleutés de la polycyanine et jaunes des caroténoïdes.

L’appellation spiruline est due à la forme de cette algue qui rappelle celle d’une spirale. L’utilisation alimentaire de la spiruline est très ancienne. Elle semble remonter à l’époque des Romains qui l’utilisaient pour nourrir les populations africaines (Spirulina platensis). Cette algue était également présente dans le régime alimentaire des civilisations précolombiennes (Spirulina maxima). Cette tradition a été perpétuée par le conquistador espagnol Cortés qui a soumis l’empire aztèque au début des années 1500.

Propriétés nutritionnelles de la spiruline

La spiruline est très riche en protéines, en acides aminés essentiels et en lipides. S’ils sont correctement équilibrés entre eux, ces nutriments sont capables d’améliorer les taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang, de normaliser la pression artérielle, de participer à la formation des gaines de myéline qui recouvrent les nerfs et de renforcer le système immunitaire. Cependant, contrairement aux estimations concernant les concentrations d’acide docosahexaénoïque (DHA) et d’acide eicosapentaénoïque (EPA), chacune estimée à 2 ou 3 % des acides gras totaux, une étude approfondie a indiqué que les produits à base d’algues spiruline contiennent des acides gras oméga-3 en quantités indétectables (moins de 0,1 %), y compris le DHA et l’EPA. Une autre étude in vitro indique que différentes souches de micro-algues peuvent augmenter les concentrations d’EPA et de DHA.

Les vitamines et les facteurs vitaminiques qui sont abondants dans la spiruline comprennent : le tocophérol, certains caroténoïdes (provitamine A, comme l’astaxanthine), l’inositol et de nombreuses vitamines B. La teneur en minéraux est également assez élevée, mais elle ne comprend pas l’iode, qui est particulièrement abondant dans les algues marines (par exemple les fucus et les laminaires).

Compléments alimentaires à base de spiruline

Les compléments alimentaires à base de spiruline sont très demandés par les athlètes et par ceux qui veulent atteindre rapidement leur poids cible ou qui recherchent une alternative naturelle aux suppléments synthétiques multivitaminés-minéraux et toniques. Dans le premier cas, on exploite la forte teneur en minéraux et vitamines, qui ont une action de cofacteurs enzymatiques soutenant la production d’énergie lors d’un effort musculaire intense. Les sportifs peuvent également profiter des précieuses propriétés antioxydantes attribuées à la spiruline.

La teneur très élevée en protéines (environ 70 g pour 100 g de nourriture, contre 20-25 g pour une viande maigre), fait de la spiruline un aliment particulièrement utile et nutritif, même pour les personnes qui ne consomment pas d’acides aminés en quantité suffisante. Le bon profil des acides aminés essentiels peut être une aide valable pour couvrir les besoins des personnes qui ne consomment pas d’aliments d’origine animale, ou qui pour d’autres raisons ont un régime alimentaire déficient. La paroi cellulaire de l’algue spiruline la rend également facile à digérer.

La spiruline semble également avoir un certain effet sur le contrôle de l’appétit. Lorsqu’elle est prise avant les repas, elle accélère l’apparition d’un sentiment de satiété et peut trouver une place dans les thérapies diététiques comportementales visant à réduire le poids corporel. Certains soutiennent également qu’en comblant d’éventuelles carences en vitamines ou minéraux, la spiruline peut aussi contribuer à atténuer l’apparition de crises boulimiques. Cependant, ces hypothèses sont surtout utilisées à des fins commerciales, car il n’y a pas suffisamment de bases scientifiques pour justifier l’utilité de la spiruline dans le contrôle du poids corporel.

Dosage de la spiruline

La dose optimale de spiruline est de 10g/jour, une quantité qui peut couvrir à elle seule la majorité des besoins journaliers en de nombreux nutriments tels que le fer et la provitamine A. Malgré la présence de protéines en grandes quantités, de minéraux, de vitamines et de lipides, une portion de 10 ou 20 grammes ne peut pas être considérée comme un aliment complet et peut donc difficilement remplacer un repas normal. Si elle est utilisée en tant que complément alimentaire, la spiruline peut cependant être un précieux allié pour couvrir les besoins des différents nutriments.