Seniors : 5 questions à se poser avant de choisir une mutuelle santé

Mutuelle santé

Publié le : 13 août 20215 mins de lecture

Prendre une mutuelle après la retraite n’est pas un choix facile. Il va sans dire que les mensualités à payer constituent une dépense conséquente pour le sénior qui vit généralement de sa pension. Pour cette raison, avant de vous jeter sur le premier contrat qu’on vous soumet, vous devez vous poser un certain nombre de question. Découvrez, dans cet article, 5 des plus incontournables pour repérer la complémentaire santé qui correspond au mieux à votre situation.

Question n°1 : Quels sont mes besoins ?

Pour choisir une mutuelle santé pour retraité, il faut tenir compte de votre profil médical et de vos besoins en termes de médicaments, de visites chez le médecin et d’équipements. Il est clair que vous pouvez au fil des années augmenter vos garanties, mais il faut commencer quelque part. Par exemple, avez-vous besoin de lunettes, d’appareillage auditif ou de soins de dentaires ? Ces soins ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale, ce qui signifie que votre mutuelle ne vous sera d’aucune utilité si elle ne couvre pas ces traitements et appareils. Faites également le point sur votre état général de santé. Avez-vous l’habitude de tomber souvent malade ? Lorsque cela se produit, êtes-vous généralement contraint de vous rendre chez le médecin ? Souhaitez-vous ajouter un membre de votre famille à votre mutuelle pour senior ?

À explorer aussi : Les avantages des complémentaires santé : pourquoi en avez-vous besoin ?

Question n°2 : Quelles sont les bases des remboursements ?

Avant de souscrire à une mutuelle, il faut distinguer les règles basiques des remboursements des règles particulières. Commencez alors par les éléments essentiels à connaitre comme les réels qui correspondent à la somme que vous payez pour un traitement. Sachez que la complémentaire santé et la Sécurité Sociale ne peuvent, en aucun cas, fournir un versement supérieur à ces frais. Par ailleurs, vous devez aussi comprendre ce que « ticket modérateur » signifie. Il s’agit de la partie de somme à verser qui n’est pas couverte par la Sécu. Quant au tarif conventionnel, il représente le montant sur lequel le remboursement dû à l’assurance obligatoire est calculé que ce soit pour un traitement ou une ordonnance. Il convient aussi de saisir la véritable signification de la terminologie « plafond » qui désigne un montant immuable que le souscripteur doit payer à chaque action médicale effectuée.

À explorer aussi : Personnalisez votre devis de mutuelle santé senior en fonction de vos besoins médicaux

Question n°3 : Y’a-t-il des règles particulières ?

Pour reconnaître une bonne mutuelle, les personnes âgées doivent aussi identifier les cas exceptionnels auxquels ils peuvent être confrontés et comment ils peuvent choisir la meilleure formule possible. Nous pouvons en citer la participation forfaitaire qui s’élève à 1 euro qui signifie que vous êtes tenu de payer 1 euro pour tous les examens radiologiques, les consultations et analyses médicales effectuées. Tout comme ce système de forfait, il y a celui de la franchise médicale d’une valeur de 50 centimes pour toute intervention médicale et paquet de médicament. En revanche, le montant à payer pour les transports d’urgence en ambulance s’élève à 2 euros. Les sommes que nous venons de citer ne sont, en aucun cas, remboursées par la complémentaire santé. Une participation forfaitaire de 24 euros est toutefois possible mais uniquement pour des traitements qui coûtent cher. Elle entre ainsi dans le cadre des actes couverts par la mutuelle santé.

Question n°4 : Quelles sont les offres proposées par les mutuelles ?

Pour détecter les meilleures mutuelles, vous devez être conscient des offres proposées tant en termes de formules qu’en garanties. En vous adressant à une mutuelle, un tableau vous sera remis comportant une colonne pour chacune des offres. Pensez à confronter les formules en ayant recours à un comparateur de mutuelles pour vous faire une idée précise des remboursements dont vous pouvez bénéficier :

  • Intervention chirurgicale
  • Médecine de ville
  • Radiologie
  • Analyses en laboratoire
  • Auxiliaires
  • Soins pharmaceutiques et médicaments
  • Services dentaires
  • Soins optiques et auditifs
  • Traitements paramédicaux et médecine douce

Question n°5 : En quoi le délai de carence consiste-t-il ?

Pour vieillir sereinement et avoir l’esprit tranquille, vous êtes tenu de vous renseigner sur les délais à respecter pour ne pas devoir payer plus. Ici, nous allons aborder le délai de carence : une expression utilisée pour désigner la durée entre la signature du contrat et la mise en vigueur de ce dernier soit le moment où vous commencez à bénéficier des garanties auxquelles vous avez souscrit. Ce délai s’applique à toutes les catégories proposées par la mutuelle : des prestations dentaires aux soins d’optique et d’audition. Elle peut durer d’un à six mois. Dans certains cas, ce délai peut atteindre une année entière vous préservant ainsi le droit de vous rétracter si la décision a été prise sans véritable réflexion.

Plan du site