Go to Top

Comment fonctionne le cerveau ?

cerveau

Le cerveau est l’essence et le moteur du corps humain. Il est également le siège de tous les éléments permettant le bon fonctionnement de la morphologie humaine. Composé de milliards de neurones, il a pour mission de gérer tous les mécanismes du corps. Par conséquent, il est essentiel de comprendre son fonctionnement pour mieux appréhender les éventuelles maladies et l’entretenir sainement. Découvrez dans cet article, découvrez les sections primordiales pour saisir les différentes manœuvres du cerveau.

Pourquoi avoir recours aux neurosciences ?

Tout d’abord, les neurosciences sont les analyses et études scientifiques de l’intégralité du système nerveux. Il existe différents types d’approches en neurosciences notamment les neurosciences cognitives et la neurobiologie. Cependant, elles ont pour objectif principal d’examiner le fonctionnement cérébral pour ainsi déterminer les comportements qui peuvent en résulter. Comprendre le fonctionnement du cerveau par l’intermédiaire des neurosciences permet de discerner tous ses éléments. En exemple : les émotions, le développement intellectuel, la mémoire, etc.… En outre, le cerveau est l’organe principal de l’être humain, il détecte l’environnement, il est l’élément penseur du corps et c’est lui qui agit. Par conséquent, il est le premier responsable du comportement et des interférences sociales. D’ailleurs, les neurosciences permettent de découvrir les facteurs liés aux facultés intellectuelles tels que les expressions et les émotions. Pour terminer, elles permettent également de rechercher des moyens pour soigner les différents dysfonctionnements, les troubles et les maladies du cerveau comme la maladie d’Alzheimer ou le Parkinson.

Quelles sont les fonctions fondamentales du cerveau ?

Malgré sa petite taille et son poids de 1,3 kg environ, le cerveau consomme environ 20 % de l’énergie produite par le corps. Le cerveau est contenu dans le liquide céphalo-rachidien. Il est composé de deux hémisphères symétriques connectés entre eux, du cervelet et du tronc cérébral (constitué par le mésencéphale, le bulbe rachidien et la protubérance annulaire). Le cortex cérébral qui est la partie externe du cerveau est séparé en cinq lobes cérébraux, dont le lobe frontal, le lobe temporal, le lobe occipital, le lobe pariétal et le lobe limbique. Chaque fraction du cerveau joue un rôle fondamental en exemple, le cervelet qui est l’élément responsable de la conciliation des mouvements. À sa réception des flux nerveux, les informations reçues par le cervelet sont traitées dans l’immédiat et transmises aux neurones et à la moelle épinière. En outre, l’hypothalamus (un neurone se trouvant à la base du cerveau) est chargé de plusieurs fonctionnements tels que l’éveil, le sommeil, le plaisir, les diverses sensations et les émotions. Aussi, la glande pituitaire (hypophyse) est rattachée à hypothalamus et est chargée de la sécrétion des hormones responsables de nombreuses activités métaboliques. D’autre part, le lobe frontal, qui est situé à l’avant, est le centre des pensées, du raisonnement, de la mémoire et de la personnalité. Il est chargé des coordinations motrices et musculaires du corps. Par ailleurs, le lobe temporal se trouvant sur le côté, est le siège du goût, du sens auditif et de la mémoire. Le lobe occipital disposé à l’arrière est chargé de la vision et le lobe pariétal situé au centre des hémisphères est rattaché au sens du toucher et à l’équilibre spatial. Pour terminer, les neurones sont similaires à des cellules munies d’un noyau. Ils sont composés de dendrites et d’un axone et servent à transmettre les informations du cerveau au reste du corps et vice versa.

Comment se passe le processus de transmission des messages ?

Dans un premier lieu, pour que les informations reçues par les neurones soient transmises, il est à savoir que chaque extrémité de chaque axone est disposée de terminaux synaptiques. Entre eux se trouve un petit espace appelé synapse dont les signaux sont stockés et transmis d’une cellule à une autre. Pour ce faire, le terminal synaptique utilise une substance nommée neurotransmetteur et la libère dans la zone séparant les dendrites de la cellule voisine. Le neurotransmetteur est conservé dans des vésicules et est ensuite propulsé électriquement à travers l’axone pour atterrir à l’intérieur d’un autre espace synaptique. Par la suite, il parcourt une infime distance pour pénétrer dans la paroi d’une dendrite dans lequel il est repéré par des récepteurs tenus sur la surface de la dendrite. Pour terminer, les récepteurs déclenchent un effet biochimique créant un signal électrique qui permet au cerveau de récolter et traiter les informations.