Comment faire baisser naturellement son taux de cholestérol ?

cholestérol

Publié le : 26 décembre 20228 mins de lecture

Vous avez sans doute déjà entendu du cholestérol et des effets négatifs qu’il induit lorsqu’il est présent dans l’organisme à un taux trop élevé ? Entre la pratique d’une activité physique et l’adoption d’un régime alimentaire équilibré, plusieurs solutions sont préconisées pour rester en bonne santé. Voici quelques indications que vous pouvez suivre pour maintenir votre cholestérol à un faible taux.

Le cholestérol : qu’est-ce que c’est ?

Plusieurs compléments alimentaires facilitent le métabolisme du corps humain et aident les personnes qui le souhaitent, à maintenir un poids idéal. Par exemple, la berbérine aide à la régulation des graisses et est souvent conseillée en cas de surpoids. Ce complément est disponible sur le site perfecthealthsolutions.eu et se présente sous forme de gélules pour un traitement de deux, quatre ou six mois. Ceci dit, quelle est la réelle importance des compléments alimentaires dans la régulation du taux de cholestérol ?

Une substance importante

Le cholestérol est une simple matière grasse. Elle est naturellement produite par le foie, mais elle se trouve aussi dans certains aliments. Dans tous les cas, cette matière est essentielle au maintien de la structure des membranes cellulaires. Elle participe aussi à la formation de certaines hormones, notamment la testostérone. Par conséquent, il s’agit d’une matière utile pour l’organisme. Sa présence n’est donc pas nocive pour le corps humain. En revanche, lorsque cette matière se trouve dans le sang à un certain taux, cela peut présenter un danger pour la personne concernée. Dans l’idéal, le cholestérol doit être maintenu à un taux inférieur à 2g/l. Au-delà de ce taux, le patient peut présenter un risque élevé de maladies cardiovasculaires.

Pourquoi parle-t-on de bon et de mauvais cholestérol ?

En règle générale, on distingue deux types de cholestérol : le type HDL et le cholestérol LDL. Le premier contribue au maintien d’une bonne santé en participant à l’élimination des graisses. En revanche, le cholestérol LDL est un facteur de maladies lorsqu’il est présent dans l’organisme à un taux élevé. En effet, ce type de cholestérol s’accumule sur la paroi des artères, ce qui réduit leur élasticité ainsi que leur diamètre. Le dépôt de cholestérol LDL empêche la bonne circulation de plusieurs minéraux comme le calcium. Dans les cas extrêmes, sa présence peut provoquer un accident vasculaire-cérébral ou même un infarctus du myocarde.

Faire baisser le taux de cholestérol : le rôle des compléments alimentaires

Pour réduire le taux de cholestérol dans l’organisme, le patient peut s’habituer à la prise de compléments alimentaires. Ces gélules contiennent des substances qui contribuent à l’équilibre énergétique, tout en agissant sur le système cardiovasculaire. La berbérine, par exemple, produit plusieurs effets positifs sur le corps humain. Elle contribue : • à un meilleur équilibre du métabolisme des sucres ; • à une bonne régulation du stockage des graisses ; • à la réduction des risques de dégénérescence cérébrale ; • à la protection de la paroi intestinale. Par ailleurs, elle apporte plus d’énergie et est très utile en cas d’obésité ou de surpoids. En aidant au métabolisme, elle facilite l’élimination du surplus de matières grasses et contribue à la protection du système cardiaque.

Comment fonctionne la berbérine ?

La berbérine facile principalement l’activation d’une molécule appelée AMPK (Adénosine Mono-Phosphate Kinase). Celle-ci joue un rôle majeur dans le maintien de l’équilibre énergétique. Par conséquent, elle facilite l’oxydation des acides gras, y compris le cholestérol. De même, la transformation des sucres et des glucides est beaucoup plus fluide, ce qui induit un métabolisme plus efficace. Par la suite, les sucres et matières grasses sont assimilés et convenablement utilisés par l’organisme. Le superflu de matières grasses est facilement éliminé et le stockage des glucides est mieux contrôlé par l’organisme.

Comment la berbérine agit-elle sur le système cardiovasculaire ?

La prise de berbérine contribue à l’évacuation du mauvais cholestérol. Ce complément alimentaire aide à la synthèse des acides gras et réduit le taux de lipides présents dans le sang. De cette manière, les dépôts graisseux sont moins importants, ce qui protège l’organisme. En somme, les processus cellulaires s’organisent mieux et le risque d’AVC est largement réduit.

Que faut-il consommer pour faire baisser son taux de cholestérol ?

Tous les médecins vous le diront : une alimentation variée et équilibrée est nécessaire au maintien d’une bonne santé. Par conséquent, si vous souhaitez réduire votre mauvais cholestérol, adoptez une alimentation riche en fibres et en légumes. Misez, par exemple, sur des céréales complètes, de l’avoine et des haricots. Les légumineuses et les fruits peuvent également vous aider dans cette démarche. Toutefois, il est conseillé de modifier progressivement votre régime alimentaire afin de ne pas bousculer votre organisme. Autrement, vous risquez de souffrir de constipations ou de ballonnements.

Adoptez de bonnes habitudes pour réduire votre taux de cholestérol

En plus d’adopter un régime alimentaire varié, vous pouvez supprimer, de manière progressive, certains aliments qui augmentent les risques d’accumulation de cholestérol. Il s’agit surtout des produits riches en graisses saturées : • les produits laitiers (beurre, crème fraîche et lait entier) ; • la viande rouge et les produits de charcuterie ; • le fromage et les gâteaux ; • les huiles, frites et chips. Les professionnels de santé conseillent aussi de limiter la consommation d’alcool et d’opter pour un sevrage tabagique si vous avez l’habitude de fumer. En adoptant de telles habitudes, vous réussirez à faire baisser votre taux de cholestérol, tout en stimulant votre organisme.

Pratiquez une activité physique pour rester en bonne santé

Combinée à une alimentation adaptée, l’activité physique permet de rester en parfaite santé et d’éviter l’accumulation de cholestérol dans l’organisme. D’ailleurs, il est important de noter que le mode de vie actuel provoque la sédentarité, qui constitue un réel facteur de maladies cardiovasculaires. Dans l’idéal, les professionnels recommandent de pratiquer un sport au moins trois fois par semaine. Il peut s’agir de la course à pied, de la marche ou de la natation. L’essentiel est de faire bouger votre corps et de stimuler votre système cardiaque. complement alimentaire berberine


Plan du site