Go to Top

SOUPLESSE ET MAÎTRISE DE SOI

Tout ce que vous devez aussi savoir : l’avis du médecin, l’équipement…

Olivier Calon, Marie-Françoise Husson

L’avis du médecin

Dr Joëlle Despradels, médecin homéopathe, acupunctrice et professeure de hatha-yoga
« Le yoga est une discipline idéale pour tous les âges.
Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas être souple pour faire du yoga. On s’assouplit en le pratiquant, c’est là son intérêt.
Autre avantage, il peut se pratiquer tous les jours.
Dans l’absolu, il n’y a pas de contre-indications, tout le monde peut se mettre au moins en position allongée (« shavasana ») et travailler sa respiration.
Ceux qui ont mal aux genoux peuvent adopter certaines postures en position assise, les jambes tendues plutôt que pliées. D’autres positions difficiles à réaliser pourront être visualisées les yeux fermés.
Il est toujours possible d’adapter le mouvement. Par ailleurs, le yoga permet de faire circuler les énergies.
En s’imaginant dans la posture parfaite, petit à petit, le corps se décoince. D’un point de vue neuro-musculaire, ça marche très bien. L’influence de la pensée sur les muscles est utilisée en sophrologie, une technique dérivée du yoga.
Il faut savoir que le yoga ne s’arrête pas à des enchaînements de postures et de contorsions. C’est surtout un art de vivre et une conception de la vie. »

• Pense-bête

– Respiration, concentration, détente
Chaque séance dure une heure au moins. On commence par quelques minutes de respiration calme et profonde, allongé par terre.
Puis on enchaîne les exercices, assis, debout ou allongé, en restant attentif à sa respiration. De posture en posture, immobile et concentré, on sollicite certains points précis du corps.
Une règle d’or : ne jamais avoir mal. Petit à petit, avec la maîtrise de la respiration, on va plus loin dans les exercices et on progresse en souplesse et en équilibre. Détente garantie dès la fin de la première séance !
– Une visite chez le médecin
Avant de commencer à faire du yoga, parlez-en à votre médecin si vous avez des problèmes de colonne vertébrale (en particulier à la suite d’un accident), si vous avez déjà été victime d’une thrombose, ou bien si vous avez du diabète ou des problèmes oculaires.

• Équipement

Un collant de gymnastique et un tee-shirt confortables. En général, on travaille pieds nus. Prévoir une paire de chaussettes pour ceux qui sont très frileux.
Un pull-over pour les dernières minutes : le temps de décontraction qui termine chaque séance donne froid.

• Et pourquoi pas…?

Le yoga tonique ? Les plus sportifs préféreront une forme particulièrement active du yoga : « ashtanga yoga », appelé aussi « power yoga » ou « yoga volant ».
L’ashtanga ressemble à une danse dynamique, proche de l’aérobic. Pratiqué régulièrement, il assure forme et tonus, en aidant à éliminer les toxines et les graisses.
Contrairement aux apparences, il n’est pas réservé aux très jeunes gens en pleine forme. Enseigné correctement, il est accessible à tous.

Revenir à la fiche « Yoga »

Lire aussi :
• L’aquagym : dans et sur l’eau

Articles similaires