Go to Top

Pourquoi devez-vous prendre des compléments de vitamines D

vitamine D

La vitamine D est connue sous le nom de «vitamine de soleil» car elle est produite dans le corps lorsqu’on est exposé au soleil. Mais beaucoup de gens se tournent vers les compléments pendant les mois les plus froids de l’année, lorsque les journées froides et sombres limitent le temps passé à l’extérieur. La diminution des niveaux de vitamine D n’est pas seulement un problème d’hiver. Au cours des deux dernières décennies, le nombre de personnes souffrant d’une carence en vitamine D a augmenté. Des études ont montré que la quantité de vitamine D consommée par les adultes était passée de 60% au début des années 90 à 30% au début des années 2000. La recherche suggère que 41,6% d’européennes ont une carence en vitamine D.

Quelle quantité de vitamine D devriez-vous vous consommer ?

Les adultes ont besoin de 600 unités internationales (UI) de vitamine D par jour (800 UI si vous avez plus de 70 ans) et peuvent être obtenues par le biais d’un régime alimentaire, de la lumière du soleil ou de compléments. Étant donné que très peu d’aliments contiennent suffisamment de vitamine D pour atteindre ces niveaux et que l’ensoleillement peut être peu fiable dans certains climats, de nombreuses personnes se tournent vers les compléments de vitamine D. Les hommes et les femmes qui consomment de la vitamine D par le biais de leur régime alimentaire ne dépassent généralement pas 288 UI par jour en moyenne. Mais lorsque des compléments sont ajoutés, ils se rapprochent de l’objectif de 600 UI. Considérez ceci: les femmes âgées de 51 à 70 ans, avec une moyenne de 156 UI avec une approche uniquement diététique, atteignaient 404 UI ​​avec l’aide de compléments.

compléments de vitamines D

Pourquoi vous avez peut-être besoin d’un complément de vitamine D ?

Pourquoi certains groupes sont-ils plus à risque de faibles niveaux de vitamine D ? Dans la plupart des cas, il peut être attribué à leur régime alimentaire ou à leur mode de vie. Prenez les végétaliens, par exemple. Beaucoup ont un faible niveau de vitamine D car ils évitent les aliments riches en vitamine D, notamment la viande, le poisson, les jaunes d’œufs et les produits laitiers enrichis en vitamine D. Une étude a révélé que la concentration sérique de vitamine D était 34% plus basse chez les participants de l’étude qui suivaient un régime végétalien que chez ceux qui mangeaient de la viande et des produits laitiers. Les personnes obèses peuvent également avoir besoin d’un complément. La recherche suggère que les raisons possibles de la carence incluent un apport alimentaire réduit en vitamine D chez les hommes obèses par rapport aux hommes et aux femmes non obèses, la possibilité que les personnes obèses exposent moins la peau au soleil (pas due à une absorption plus faible) et une diminution taux d’absorption de la vitamine D chez les personnes qui ont subi une procédure de pontage gastrique. En ce qui concerne les personnes âgées, elles sont à risque car elles sont plus susceptibles de passer du temps à l’intérieur mais aussi parce que le processus de synthèse de la vitamine D à partir de la nourriture ou du soleil devient de moins en moins efficace. Enfin, les personnes à risque de développer un diabète de type 2 devraient également envisager des compléments. Selon une étude, de faibles niveaux de vitamine D ont été associés à l’apparition du diabète, car cette vitamine réduit l’inflammation et aide à réguler la libération d’insuline par les cellules bêta du pancréas.

Comment savoir si vous consommez trop ou pas assez de vitamine D ?

Vous craignez que vos niveaux de vitamine D soient trop bas ? Les symptômes courants de carence en vitamine D incluent une sensation de fatigue et de douleur, bien qu’il n’y ait souvent aucun symptôme. Parce que c’est vague, la meilleure façon de s’en assurer est de demander à votre médecin des analyses de sang pour évaluer votre niveau de vitamine D.