Go to Top

Pension maximum ou minimum : ce qui est garanti

La retraite de la Sécu oscille entre 570 et 1 258 € par mois. Mais ces montants peuvent varier en fonction de votre trajectoire professionnelle. Le droit à une retraite minimum

Si vous bénéficiez du taux plein, lorsque votre Caisse de retraite va calculer le montant de votre pension, elle va le comparer au minimum contributif en vigueur. Si votre pension est inférieure, elle sera majorée pour atteindre ce montant qui vous sera versé en totalité uniquement si vous justifiez de la durée d’assurance nécessaire.
Cette durée d’assurance varie selon votre année de naissance : 150 trimestres sont nécessaires pour ceux nés avant 1944, 152 pour ceux nés en 1944, 154 pour ceux nés en 1945, 156 pour ceux nés en 1946, 158 pour ceux nés en 1947.
En 2008, elle sera de 160 trimestres pour tous. Si vous ne remplissez pas cette durée d’assurance, le minimum versé est réduit proportionnellement.

Pour les pensions prenant effet en 2005, le montant du minimum contributif entier est de 570,04 € par mois*.

* A noter, pour les pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2005, il faut également pour obtenir ce montant, justifier d’un nombre suffisant de trimestres acquis par cotisations (période cotisée). A défaut, le montant versé peut être légèrement diminué.

• Une retraite plafonnée

Le montant de votre retraite de base ne peut pas être supérieur à 50 % du salaire plafond de la Sécurité sociale, quels que soient votre âge et votre durée d’assurance au régime général. Dans la pratique peu d’assurés atteignent ce montant en raison des coefficients de revalorisations des salaires.

Pour une retraite prenant effet en 2005, le montant maximum est de : 1 258 € par mois*.

* A noter : si vous bénéficiez d’une « surcote » due au fait que vous avez travaillé au-delà de 60 ans et de 160 trimestres, celle-ci viendra s’ajouter à ce maximum, si vous pouvez y prétendre.

Articles similaires