Go to Top

Numéros azur et indigo

Le «coût partagé»

De nombreuses entreprises préfèrent au numéro gratuit les numéros à coût partagé. France Télécom propose ainsi les numéros Azur et Indigo.
Le particulier qui appelle et le correspondant contacté prennent chacun en charge une partie de la communication.
Ces numéros ne sont toutefois pas si économiques qu’ils y paraissent.

• Un «crédit temps»

Un coût de connexion initial appelé «crédit temps» est appliqué systématiquement (le coût à la minute s’appliquant après cette durée incompressible).
Dès que votre correspondant décroche, ce coût vous est facturé même si la communication dure quelques secondes.
Ce montant, depuis un poste fixe, est de :
– 0,09 € pour les 60 premières secondes incompressibles pour les numéros 0 810 ;
– 0,11 € pour les 56 premières secondes incompressibles pour les numéros 0 820 ;
– 0,11 € pour les 45 premières secondes incompressibles pour les numéros 0 825.
Ces tarifs restent très élevés (sauf numéros Azur) par rapport à une communication classique en local et en national, dont le prix n’a cessé de baisser, concurrence oblige.

• Une tarification à la minute

Après décompte du crédit temps, il vous en coûtera à la minute sur un poste fixe :
– pour un numéro Azur (0 810) : 0,033 €/min (tarif réduit à 0,018 €/min de 22 heures à 7 heures en semaine, et toute la journée les week-ends et jours fériés) ;
– pour un numéro Indigo, il existe plusieurs tarifications :
> numéros commençant par 0 820 20 et 0 820 22 : 0,09 €/min ;
> pour les autres 0 820 : 0,12 €/min ;
> pour le 0 825 : 0,15 €/min.

Articles similaires