Go to Top

Les secrets du réducteur de fichiers

Réduire la taille de ses documents pour mieux les stocker ou les envoyer par internet est devenu une pratique courante. La plupart des ordinateurs récents ont d’ailleurs intégré cette fonction. Gain de place

La compression permet de compacter un fichier sans changer son contenu. L’intérêt est évident : le fichier ainsi transformé sera plus « léger ».
Il suffira ensuite de le décompresser, pour lui faire retrouver sa taille initiale, et l’utiliser normalement.
Les fichiers compressés ont généralement un nom qui se termine par .zip. C’est pour cela que l’on parle de fichiers ou de dossiers « zippés ».
Sous Windows, ils sont reconnaissables à leur icône qui représente un fichier fermé par une fermeture éclair.

• Pour les envois et les sauvegardes

Principale utilité de la compression : pour les envois de documents par e-mail. En réduisant le poids du fichier, vous lui permettrez d’être transféré plus rapidement. On parle de fichiers lourds à partir de plusieurs centaines de Ko (kilo octets).
C’est particulièrement appréciable si vous, ou votre correspondant, avez une connexion internet bas débit.
Cette fonctionnalité rend aussi service lorsque vous stockez des fichiers sur une disquette, un CD-Rom ou une clé USB. En compressant les données au préalable, vous pourrez placer un plus grand nombre de fichiers sur le même support.
Autre intérêt : la compression permet de regrouper plusieurs fichiers. Ainsi, une dizaine de fichiers (ou plus !) peuvent figurer dans un seul dossier compressé.
D’où une manipulation plus pratique : pour un envoi par e-mail il suffira d’attacher le dossier compressé créé au préalable, plutôt que de sélectionner un à un les dix fichiers.
Mais l’efficacité de la compression dépend du type de fichiers. Un fichier texte, par exemple un document Word, peut facilement voir son poids divisé par 3 ou 4 avec la compression. Le gain sera aussi important avec une image au format bitmap (.bmp), mais très faible ou nul avec une image au format JPEG (.jpg).

• L’équipement indispensable

Dans la plupart des cas, vous n’avez pas besoin d’installer un logiciel pour compresser et décompresser des fichiers.
Si votre ordinateur fonctionne avec Windows XP, la fonction est déjà intégrée à la machine.
Si votre ordinateur fonctionne avec Windows Me (Millenium Edition), la fonction est aussi disponible, mais elle n’est pas toujours activée.
Dans ce cas, aller dans le menu Démarrer : placez-vous sur « Paramètres », puis cliquez sur « Panneau de configuration ». Allez dans « Ajout/suppression de programmes », puis dans l’onglet « Installation de Windows ».
Faites un double clic sur « Outils système ». Enfin, il ne reste qu’à cocher la case « Dossiers compressés », et à cliquer sur « OK » (deux fois).
Si votre ordinateur fonctionne avec une version antérieure de Windows (95, 98, 2000), il vous faudra installer un logiciel spécial pour la compression et la décompression. Le plus connu est WinZip, mais il n’est pas gratuit.
Les Macintosh ne sont pas en reste. Ils peuvent tous décompresser. Mais pour compresser avec un OS antérieur à Mac OS X 10.3, il faudra vous procurer Stuffit Expander.

Articles similaires