Go to Top

JAMBES LEGERES : Une maladie sournoise

L’insuffisance veineuse se manifeste par une mauvaise circulation du sang dans les membres inférieurs. Principal facteur de risque : l’hérédité.

Jambes lourdes, chevilles enflées

Bien souvent lorsque les premiers symptômes apparaissent, les veines souffrent déjà depuis de nombreuses années. Les spécialistes pensent en effet aujourd’hui que l’insuffisance veineuse peut débuter dès l’adolescence et parfois dès l’âge de 8 ou 10 ans!
La maladie est liée à un relâchement des parois veineuses qui peinent à faire remonter le sang vers le cur. Il stagne dans les jambes provoquant lourdeurs et douleurs. Peu à peu les veines se dilatent, deviennent tortueuses : les varices se forment. Elles aggravent les problèmes cardio-vasculaires et peuvent parfois donner lieu à des complications graves.
La phlébite, caractérisée par la présence d’un caillot dans une veine, est une urgence médicale. Elle peut provoquer une embolie pulmonaire, 3ème cause de mortalité en France.

• L’hérédité : principal facteur de risque

Le fait d’avoir un parent victime de varice est le principal signal d’alerte. Quand les deux parents souffrent de troubles veineux, leur enfant a 90% de risque de présenter les mêmes symptômes !
Les femmes sont aussi plus touchées que leurs compagnons (57% contre 27%).
Les métiers obligeant à des stations debout prolongées, au piétinement, les grossesses multiples, le surpoids, une mauvaise hygiène de vie, l’avancée en âge et parfois le THM (traitement hormonal de la ménopause) contribuent à l’avancée de la maladie.

Articles similaires