Go to Top

HALTE AUX EFFETS SECONDAIRES : De l’urticaire ? Cherchez la pilule

De 30 à 50% des crises d’urticaires seraient dues à des médicaments.

Au palmarès des substances favorisant les crises d’urticaire, les médicaments arrivent en bonne place : ils seraient responsables de 30 à 50% des crises dont on détecte l’origine.
Certains antibiotiques plus particulièrement (pénicillines, streptomycines notamment), ainsi que des antalgiques ou anti-inflammatoires, la quinine, la codéine et quelques anticoagulants sont ainsi régulièrement mis en cause.

Les conseils des spécialistes

Repérer tout d’abord les médicaments provoquant les crises et bannir.
Vérifier toujours attentivement, avant de partir au soleil, que le médicament n’est pas photosensibilisant. Se reporter à la notice.
En cas de poussée, tester les tamponnements d’eau vinaigrée, qui soulagent certaines démangeaisons. Essayer également les infusions de sauge, dont les propriétés pour réguler le système immunitaire ont été démontrées (mettre 20 g de feuilles dans 250 cl d’eau bouillante, laisser infuser 20 mn).
Évitez les crèmes antihistaminiques, susceptibles d’induire de nouvelles allergies.

Articles similaires