Go to Top

Faites-vous aider et réduisez vos impôts

Avec le nouveau Chèque emploi service universel (CESU), vous pouvez bénéficier de nombreuses prestations à domicile qui donnent droit à des réductions d’impôt. Une palette de services et de paiements
plus large

Embaucher une aide à domicile en 2006 vous permettra de réduire vos impôts en 2007. Mais qui dit « aide à domicile » ne dit pas uniquement femme de ménage. Dorénavant, il peut s’agir également de petits travaux de bricolage, de soins esthétiques pour les personnes dépendantes et encore de bien d’autres choses.

Vous pourrez payer ces prestations avec le chèque emploi service universel (CESU). Il en existe 2 sortes : le CESU bancaire (qui correspond à l’ancien chèque emploi service) et le CESU préfinancé (son montant est cofinancé par un organisme habilité). • Les prestations ouvrant droit
à réductions d’impôts

  • Assistance informatique et Internet à domicile. Vous êtes perdu dans le fonctionnement de votre micro-ordinateur ou de votre connexion Internet ? Vous pouvez faire appel à une aide extérieure qui viendra vous assister à domicile. Attention toutefois pour ces dépenses, le montant ouvrant droit à réduction fiscale est plafonné à 1 000 € par an et par foyer fiscal.
  • Soins et promenades d’animaux domestiques pour les personnes dépendantes qui, en raison de leur état de santé, ne peuvent plus s’en occuper.
  • Soins esthétiques à domicile pour les personnes dépendantes dans l’incapacité, par exemple, de se rendre chez leur coiffeur.
  • Gardiennage et surveillance temporaire, à domicile, de la résidence principale et secondaire (pendant l’hospitalisation ou les vacances de l’occupant notamment).
  • Assistance administrative à domicile (si vous avez besoin de remplir des papiers administratifs).
  • Petits travaux de jardinage : tondre votre pelouse ou tailler vos haies. Attention toutefois pour ces dépenses, le montant ouvrant droit à réduction fiscale est plafonné à 1 500 € par an et par foyer fiscal.
  • Prestations de petit bricolage dites « hommes toutes mains » :déboucher un évier, changer des ampoules, poser une étagère… Ces dépenses doivent donner lieu à un abonnement mensuel auprès d’associations ou d’entreprises de services agréées. L’intervention ne doit pas excéder deux heures. Le montant total des prestations ouvrant droit à réduction fiscale est plafonné à 500 € par an et par foyer fiscal.

Le décret du 29 décembre 2005 fixant la liste des activités de services à la personne cite également de nombreuses prestations à destination des personnes âgées :

  • Préparation de repas à domicile, y compris le temps passé aux commissions.
  • Livraison de repas à domicile*.
  • Collecte et livraison à domicile de linge repassé*.
  • Assistance aux personnes âgées ou autres personnes qui ont besoin d’une aide personnelle à leur domicile, à l’exception d’actes de soins relevant d’actes médicaux.
  • Assistance aux personnes handicapées, y compris les activités d’interprète en langue des signes, de technicien de l’écrit et de codeur en langage parlé complété.
  • Garde-malade, à l’exclusion des soins.
  • Aide à la mobilité et transports de personnes ayant des difficultés de déplacement lorsque cette activité est incluse dans une offre de services d’assistance à domicile.
  • Prestation de conduite du véhicule personnel des personnes dépendantes, du domicile au travail, sur le lieu de vacances, pour les démarches administratives*.
  • Accompagnement des personnes âgées ou handicapées en dehors de leur domicile (promenades, transports, actes de la vie courante)*.
  • Livraison de courses à domicile*.

Par ailleurs, sont toujours prévus :

  • La garde d’enfant à domicile.
  • Le soutien scolaire et cours à domicile.
Articles similaires