Go to Top

En quoi consiste une opération de la cataracte ?

En quoi consiste une opération de la cataracte

La cataracte est une maladie de l’œil qui se manifeste par une perte de transparence du cristallin. Cela baisse petit à petit la vision de celui qui en est atteint. Elle atteint surtout les plus âgés. Chaque année, on compte plus de 850 000 personnes qui en sont atteintes. Bien que ce soit une intervention délicate, elle est très courante et les complications sont rares. C’est une opération parfaitement maîtrisée. Il y a plus d’opération de cataracte que d’accouchement ! Il n’existe pas encore de traitement préventif de la cataracte.

Avant l’intervention

Une opération de la cataracte est programmée à la suite d’un rendez-vous chez l’ophtalmologiste. C’est ce dernier qui décidera de la nécessité ou non d’une intervention chirurgicale. Un examen montre d’abord l’épaisseur de la lentille. Puis, on effectue une biométrie pour déterminer la puissance que vous aurez besoin pour le cristallin artificiel. Il y a trois grands critères dont il faut se décider. Premièrement, en ce qui concerne le mode opératoire, vous pouvez choisir de vous faire opérer en ambulatoire ou de vous faire hospitaliser. Le premier signifie que vous sortirez de l’hôpital le même jour. Pour le second choix, vous resterez au moins une nuit à l’hôpital. Puis, vient le choix du type d’anesthésie : locale ou générale. La plupart du temps, la cataracte opération se déroule sous anesthésie locale. Pour ce dilemme, il est impératif de s’appuyer sur l’avis de votre ophtalmologiste. Enfin, il faut choisir le type de lentille de cristallin à implanter. Il en existe deux : la monofocale et la multifocale. Bien sûr, le meilleur conseil que l’on peut vous donner proviendra toujours de votre ophtalmologiste. La cataracte atteint souvent les deux yeux. Vous pouvez obtenir de plus amples informations sur www.cataractejepassealacte.fr.

Pendant l’intervention

L’opérations des cataractes proprement dite dure environ 15 minutes. Elle consiste à faire une incision de la cornée pour ouvrir la capsule du cristallin. Ensuite, le spécialiste le vide de son contenu et le remplace par un implant artificiel en forme de lentille. Ce dernier est plus transparent que le cristallin d’origine. L’implant est aujourd’hui en plastique (auparavant, il était en verre, parfois trop épais et inesthétique). De nos jours, grâce aux évolutions technologiques dans le domaine de la chirurgie, certains implants sont pliables. Cela permet de réduire la largeur de l’incision. De cette manière, on a plus besoin de le fermer par un ou des points de suture sur l’œil. Les techniques s’améliorent de plus en plus pour rendre les opérations plus faciles et plus sûres. Cela aide les spécialistes à mettre les patients en confiance.

Après l’intervention

Dans la plupart des cas, l’opération est sans douleur, pendant et après l’intervention. La convalescence se passe souvent sans problème. Ceci dit, il est conseillé de ne pas être seul la nuit suivant l’opération, au cas où il y aurait quand même des imprévus. La vision s’améliore rapidement. Une correction par lunette pourrait être prescrite au bout de quelques semaines. A part cela, des soins locaux pourraient être aussi nécessaires. Ce sont généralement : l’instillation de gouttes, l’application d’une pommade, ou le port d’une protection oculaire. C’est le chirurgien qui précisera la durée de ces soins. Les complications telles que les enophtalmies ou les infections intraoculaires sont rares (de l’ordre d’un cas sur plusieurs milliers). Un suivi régulier par l’ophtalmologiste est fortement conseillé. C’est ce dernier qui vous indiquera à quel moment vous devriez reprendre vos activités professionnelles habituelles. Dans la grande majorité des cas, cette interruption du travail ne dure que quelques jours. Certaines personnes sont autorisées à reprendre du service le lendemain de l’opération. Vous l’aurez compris, les risques liés à l’opération de la cataracte sont minimes.