Go to Top

Comment fonctionne un crédit permanent

Si vous souscrivez un crédit permanent, voici ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement au quotidien de ce type d’offre : évolution du taux, remboursements, résiliation, remboursement anticipé…

Si le taux augmente

L’établissement prêteur peut en général modifier le taux d’un crédit permanent en cours de route, selon ce qui est prévu dans le contrat de prêt.
Certains prennent cette décision comme bon leur semble.
D’autres indexent ce taux d’intérêt sur un indicateur, le taux de base bancaire par exemple.
Si vous n’êtes pas d’accord avec le nouveau tarif qui vous est appliqué,vous pouvez résilier votre crédit à tout moment.

• Lisez bien votre relevé mensuel

En général, vous êtes informé des modifications par le biais de votre relevé mensuel.
Vous avez donc tout intérêt à le lire attentivement.
Il est obligatoire et contient des informations importantes pour la gestion de votre crédit : la part des intérêts dans votre mensualité, le coût de l’assurance éventuelle, la totalité des sommes encore dues…

• Résilier : c’est quand vous voulez !

A tout moment, le titulaire d’un crédit permanent est libre de demander à l’établissement financier de réduire le montant de la réserve ou d’en suspendre l’utilisation.
Il peut aussi tout simplement résilier ce prêt.
Il faut bien sûr quand même continuer à rembourser par anticipation ou bien de façon échelonnée, aux conditions prévues par le contrat, les sommes déjà dépensées.

• Un remboursement souvent très lent

Sous prétexte de ménager le budget des emprunteurs, les établissements financiers n’exigent qu’une faible mensualité.
Le crédit permanent est donc remboursé lentement.
Et, pendant ce temps, les intérêts courent sur le capital restant dû, et s’accumulent.
Pour alléger le coût de ce type de crédit, il faut procéder à l’inverse : choisir la mensualité la plus élevée proposée, et faire, chaque fois qu’on en a les moyens, des remboursements anticipés, sans pénalités.
Certaines banques proposent de réaliser cette opération très simplement, par Internet ou par téléphone.

• Attention à la reconduction automatique

Un prêt permanent se renouvelle tous les ans automatiquement.
Trois mois avant l’échéance, l’établissement financier doit simplement vous indiquer les conditions qui seront appliquées à l’occasion de la reconduction annuelle.
S’il propose des modifications, vous pouvez les refuser en renvoyant, au plus tard 20 jours avant la date de leur entrée en vigueur, un bordereau prévu à cet effet et qui doit être annexé aux informations écrites que vous avez reçues.
Dans ce cas, vous continuerez à rembourser le crédit en cours aux anciennes conditions. Mais vous n’aurez plus le droit d’utiliser votre réserve d’argent pour de nouvelles dépenses.
La banque ne peut pas augmenter le montant de votre réserve sans votre accord. Désormais, dans ce cas, elle est tenue de vous adresser une offre préalable de crédit (comme lorsque vous avez souscrit le contrat initial lui-même).
Ainsi, vous pouvez réfléchir avant de voir ce crédit tentateur s’accroître.

Articles similaires