Go to Top

Arrêter de fumer : les solutions

Seul, en groupe ou avec l’aide d’un médecin, il existe plusieurs façons d’abandonner la cigarette. Avec ou sans médicaments. La meilleure façon pour arrêter de fumer :

Seul, en groupe, avec l’aide d’un tabacologue ou sans substitut nicotinique : à vous de choisir la façon qui vous convient le mieux.
Attention toutefois : si vous êtes fortement à très fortement dépendant, l’aide d’une consultation de tabacologie, votre médecin de famille ou au moins la prise de substituts nicotiniques sont préférable pour éviter les rechutes.
Contrairement à une idée très répandue, la seule motivation ne suffit pas. Choisissez le moment opportun : pour certains, ce sera les vacances, le commencement d’une nouvelle activité ou un moment calme avant l’arrivée des petits-enfants.

• Substituts nicotiniques : mode d’emploi

Ils peuvent vous être très utiles… A condition de bien les utiliser. Sachez d’abord qu’ils nécessitent obligatoirement un traitement d’environ trois mois et pas plus de six mois.
C’est important, beaucoup de rechutes ont lieu parce que le traitement est arrêté trop tôt.
Choisissez la forme (pastilles, gommes, patch, inhaleur) en fonction de vos habitudes de fumeur et le dosage en fonction du nombre de cigarettes fumées habituellement.
En général, les gommes et pastilles sont conseillées aux ex-fumeurs à qui le geste manque. Les patchs sont réservés au consommateur de plus de 20 cigarettes par jour.

• Et si vous rechutez…

Pas de panique, vous y arriverez. Sachez qu’il faut en moyenne trois essais de sevrage pour réussir à s’arrêter définitivement. Ne vous découragez pas et surtout ne baissez pas les bras.
La méthode utilisée n’était peut-être pas la bonne. Tentez autre chose et pourquoi pas l’acupuncture ou l’hypnose qui donnent de très bons résultats…