Go to Top

Aide à domicile de personnes âgées : trouvez une garde de nuit

Garde de nuit pour personne âgée

Les seniors font partie des personnes dépendantes au même titre que les malades. En effet, à cause de l’âge, ils ne peuvent plus effectuer certaines tâches ménagères et subvenir à leurs propres besoins médicaux. Face à cette incapacité, ils doivent recevoir de l’aide, surtout pendant la nuit. C’est la raison pour laquelle, ils sont placés dans une maison de retraite. À part le placement dans ces structures spécialisées, il existe une autre solution beaucoup plus intéressante : l’aide a domicile de nuit. Ce service de garde propose une assistance plus personnalisée. Il répond aux attentes des personnes âgées en fonction de leur situation. Mais pour en bénéficier, encore faut-il trouver le meilleur prestataire.

Pourquoi recourir à une garde de nuit ?

La personne en charge de la garde de nuit assiste le senior dans ses mouvements nocturnes. Son service consiste à assurer sa sécurité en évitant les risques de chutes et de glissades, un phénomène assez fréquent chez les vieillards. Pour ce faire, elle est chargée de l’accompagner dans l’accomplissement des actes fondamentaux, comme le déplacement aux toilettes, la prise d’une douche, la descente dans les escaliers, ou encore l’habillement. Sinon, elle s’engage aussi à accomplir les tâches quotidiennes. C’est le cas de la préparation de la nourriture (du dîner et du petit déjeuner), de la fermeture des portes, l’extinction des lumières, etc. Mais la garde de nuit à domicile veille aussi à la santé des personnes âgées. Dans ce genre de cas, elle s’occupe de fournir de nombreuses prestations. À titre d’illustration, elle les accompagne dans la prise des médicaments en veillant bien à respecter le dosage et la posologie. Elle les assiste également pendant les déplacements nocturnes, surtout si les personnes souffrent de troubles articulaires, de gouttes ou d’autres maladies réduisant leur mobilité.

En outre, l’aide à domicile de nuit pour personnes âgées est indispensable en cas de maladie aiguë ou grave. Elle permet de surveiller l’évolution des symptômes, afin d’éviter les accidents, ou pire : le décès. Cependant, elle évite aussi le malaise ou encore la récidive.

Comment trouver un service de garde de nuit ?

Pour trouver un service de garde pour personne agée de nuit, deux possibilités sont possibles. Premièrement, on peut très bien contacter un prestataire ou un mandataire. Ce dernier se charge de dénicher la personne idéale pour remplir le poste. Il lui incombe également d’accomplir toutes les démarches administratives nécessaires, comme la rédaction du contrat de travail, l’établissement de la fiche de paie, etc. Si le recours à un prestataire s’avère être très pratique (on se dégage d’énormes responsabilités), il présente toutefois un inconvénient : la contrainte. Effectivement, on est obligé de respecter l’horaire fixé par le prestataire. Normalement, il se situe entre 20 heures du soir jusqu’à sept heures du matin. Heureusement que l’on peut opter pour la deuxième solution : le recrutement par voie directe.

Le second procédé consiste à engager directement la personne responsable de la garde, sans intermédiaire. Cette fois-ci, on possède la qualité d’employeur. Ainsi, on est obligé de s’occuper du recrutement (l’entretien d’embauche, la rédaction du contrat de travail) et des autres formalités (l’établissement de la fiche de paie…). Même si cette méthode demande beaucoup de responsabilités, elle reste intéressante. Effectivement, elle est avantageuse dans la mesure où elle offre plus de flexibilité. Par exemple, on est libre de fixer l’horaire, les conditions de travail, etc.

Comment reconnaître la meilleure garde à domicile ?

Même si la garde de nuit pour personne âgée est une tâche à la portée de tout le monde, elle demande toutefois un niveau de compétences particulières. Elle ne consiste pas uniquement à l’assistance du senior dans ses habitudes quotidiennes. En effet, elle se révèle être une aide psychologique. Cela signifie que le responsable de la garde doit rassurer le senior, surtout si celui-ci fait face à une angoisse nocturne, à l’insomnie ou encore à des troubles à la santé. En outre, la personne en charge de la garde doit également posséder quelques compétences. Déjà, elle doit être réactive. Cette qualité est requise en cas d’accident ou de maladie nocturne. Elle permet de prévenir à temps le service d’urgence ou l’hôpital afin d’éviter l’aggravation de la pathologie. Elle doit aussi avoir une bonne condition physique. Cela est indispensable dans la mesure où elle est appelée à rester éveiller toute la nuit pour surveiller son patient.

Sinon, elle doit également veiller à fournir un service personnalisé. Pour ce faire, elle doit connaître rapidement les habitudes nocturnes de la personne âgée, telles que le passage aux toilettes, la douche, l’heure du réveil nocturne, etc. Mais, à part cela, elle doit aussi savoir son état de santé et les symptômes de sa maladie. Ainsi, en cas de problème, elle pourra prendre les mesures nécessaires pour apaiser et atténuer les douleurs. Et enfin, elle doit être patiente. Cette qualité est requise afin de résister à la pression du travail, surtout en cas d’imprévu. En effet, il arrive que la personne âgée n’arrive pas à dormir une nuit entière. Dans ce cas, elle doit rester éveillée avec elle.

Le service de garde de nuit : à quel prix ?

Le prix d’un service de garde de nuit dépend de la méthode de recrutement. S’il s’agit d’une agence prestataire, alors le tarif est fixé à l’avance. Par contre, si le responsable est recruté de manière directe, le coût peut être différent. Cette fois-ci, il est même possible de le négocier en fonction de l’horaire ou des conditions de travail. Dans les deux cas, il faut savoir que l’on peut bénéficier d’une aide financière pour la garde de personne agée à domicile. Ici, on fait principalement référence à APA ou l’Allocation Personnalisée Autonomie. Celle-ci est octroyée par l’État selon la situation personnelle du senior. Mais pour en bénéficier, il faut remplir trois conditions. Premièrement, la personne âgée doit résider en France de manière régulière et stable. Elle doit également être âgée de plus de 60 ans. Et enfin, elle doit être dans une situation de dépendance, c’est-à-dire qu’elle n’est plus en mesure d’effectuer ses tâches habituelles et de surveiller son état de santé.