Go to Top

Quels remèdes naturels contre le cancer de l’estomac ?

Pour tout être humain, le problème d’estomac est un problème connu de tous à notre époque. On ne sait plus pourquoi cela existe fréquement, et quels sont les conséquences. On s’y attend même à un cancer de l’estomac. Une maladie dangereuse pour la santé, pour ne pas dire mortelle si on ne fait pas attention.

Des remèdes à découvrir

Les vitamines peuvent réduire le risque de cancer de l’estomac, comme l’a montré une étude de septembre 2019, et elles peuvent également avec un autre remède naturel réduire le risque de mourir d’un cancer de l’estomac existant. Dans les cas de troubles gastriques persistants, on détecte souvent Helicobacter pylori, un germe de l’estomac qui peut causer des problèmes, nausées et même gastrite entraînant le risque cancer et, s’il se multiplie excessivement. Même le risque de cancer de l’estomac serait accru si la bactérie était hébergée. Existe-t-il des remèdes naturels cancer estomac qui peuvent réduire le risque cancer de l’estomac dans un tel cas ?

Le rôle de l’extrait d’ail aide l’estomac

 Dans une étude publiée dans un journal début septembre 2019, des chercheurs de Pékin avaient étudié comment les remèdes suivants pouvaient affecter le risque de cancer de l’estomac chez les personnes ayant un problème d’Helicobacter, mais aussi chez celles qui en sont exempte. La thérapie habituelle par Helicobacter, deux semaines d’antibiotiques plus des bloqueurs d’acide, ces derniers étant connus sous le nom de protection de l’estomac ; si la bactérie était toujours présente par la suite, les personnes testées devaient prendre des antibiotiques pendant deux semaines supplémentaires au cours des trois mois suivants. Une supplémentation en vitamines pendant 7,3 ans en moyenne (deux fois par jour 1 capsule avec 250 mg de vitamine C, 100 UI de vitamine E et 37,5 μg sélénium) après la pharmacothérapie, une préparation d’ail, également sur une moyenne de 7,3 ans.

Deux capsules deux fois par jour, contenant chacune 200 mg d’extrait d’ail mûri et 1 mg d’huile d’ail distillée à la vapeur après un traitement médicamenteux. Pour les extraits d’ail mûri, les gousses d’ail sont broyées, remèdes naturels cancer estomac, laissées à tremper dans une solution aqueuse d’alcool (15 – 20 %) pendant 20 mois, puis concentrées. Le processus de maturation produit, entre autres, des composés sulfurés hydrosolubles et entraîne une modification de certains acides aminés, qui ont alors un effet plus important.

Les vitamines réduisent de 36 % le risque de cancer de l’estomac

L’équipe de recherche de l’hôpital universitaire de Pékin pour le cancer, comptait 2 258 participants, qui ont subi un test sanguin pour détecter les anticorps d’Helicobacter et ont constaté que la bactérie s’y était installée. Ils étaient donc séropositifs et ont reçu chacun l’une des trois mesures mentionnées ou une préparation placebo.1 107 autres participants séronégatifs (pas d’anticorps Helicobacter dans le sang) ont reçu soit des vitamines, soit une préparation à base d’ail pour le traitement naturel, soit un placebo. Entre 1995 et 2017, 151 participants au total ont développé un cancer de l’estomac et 94 en sont morts. 22 ans après une précédente thérapie à l’Helicobacter, il a été démontré qu’elle avait un effet protecteur sur le développement du cancer de l’estomac. Un risque réduit de 52 %. Cependant, le risque de cancer de l’estomac était 36 % plus faible chez les personnes ayant pris des vitamines, tandis que la préparation à l’ail a donné de meilleurs résultats que le groupe placebo de 19 % de risque en moins. Mais la différence n’a pas été jugée significative. Les  préparations de l’ail a également eu un bon effet comme remèdes naturels cancer estomac et diminuent le risque cancer.

Ces résultats offrent des options efficaces pour la prévention du cancer de l’estomac, même si, bien sûr, des études supplémentaires et surtout plus importantes sont encore nécessaires pour confirmer les effets bénéfiques des vitamines et de l’ail comme  et aussi pour découvrir ou exclure les risques éventuels des trois mesures ont écrit des auteurs de cette étude. Selon une autre étude publiée, si le diabète est présent, il doit être très bien contrôlé ou, si possible, remédié par un mode de vie. Le diabète de type 2 augmente le risque de cancer de l’estomac chez les personnes qui ont reçu un traitement antibiotique pour une infection à Helicobacter.