Go to Top

Personnes âgées : quelle est leur place dans la société actuelle ?

Les gens vieillissent et dans la plupart des cas les gens vieillissent mieux. Les enquêtes statistiques photographient une Italie qui compte 13 millions de personnes de plus de 65 ans. L’allongement de la vie et sa qualité entraînent un changement dans la perception du rôle social du troisième âge.

Le troisième âge est une catégorie sociale complexe, qui se divise en 3 sous-groupes : les jeunes personnes âgées (65-75 ans), les vraies personnes âgées (76-84 ans) et les grandes personnes âgées (à partir de 85 ans).

Les personnes âgées ne sont plus perçues comme des personnes vivant une période résiduelle de vie, de retrait de la dimension sociale et publique par manque d’énergie et de problèmes de santé invalidants.

La valeur des personnes âgées dans la société actuelle

L’expression “personnes âgées actives” est utilisée principalement pour identifier les jeunes seniors et les personnes âgées réelles, ressources qui apportent une contribution fondamentale à la société dans divers domaines.

Considérez le cas des jeunes personnes âgées, qui coïncident aujourd’hui avec la génération des baby-boomers, définie comme une “génération sandwich” ayant une tâche d’équilibrage indispensable dans votre système de protection sociale. En effet, grâce à leurs ressources socioculturelles et professionnelles, ils jouent un rôle social et familial essentiel dans notre société.

En plus de s’occuper de leurs proches qui, en raison de leur âge avancé, se trouvent dans des situations d’autonomie limitée, les jeunes personnes âgées apportent souvent une contribution importante à l’organisation familiale des enfants et à la prise en charge des petits-enfants.

Leur présence est indispensable pour pallier le manque ou le coût inaccessible de structures telles que les crèches, les services post-scolaires et les garderies pendant les vacances d’été. Les jeunes plus âgés sont souvent le facteur crucial qui permet aux enfants de fonder une famille et de conserver leur emploi. Leur statut de retraités offre dans de nombreux cas une sécurité économique importante aux générations plus jeunes, moins garanties.

Renforcement public du rôle des personnes âgées

2012 a été l’Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle. Il est clair que les politiques de vieillissement actif sont d’une importance cruciale, et pas seulement au niveau italien, puisque de nombreux pays de l’UE connaissent une situation démographique similaire. L’initiative est née dans le but “d’inspirer un plus grand engagement dans tous les États membres pour promouvoir le vieillissement actif, garantissant ainsi que la solidarité entre les générations puisse surmonter l’épreuve du vieillissement de la population”.

L’allongement de l’espérance de vie moyenne est une opportunité sociale qui doit encore être pleinement comprise et développée, bénéficiant à la fois aux personnes âgées, qui peuvent mettre en jeu leurs compétences et faire reconnaître publiquement leur engagement actif, ce qui améliore également leur qualité de vie, et aux jeunes générations, qui peuvent bénéficier de cet échange. De nombreux secteurs de la société, du bénévolat à la culture en passant par l’aide sociale, ont des besoins qui peuvent être satisfaits grâce à l’engagement des personnes âgées actives. En outre, une personne qui vieillit activement préserve plus longtemps son autonomie et son bien-être physique et émotionnel.

Les personnes âgées, en tant que rôle actif dans la communauté et la famille ?

Les personnes âgées ont une grande richesse d’expérience professionnelle et relationnelle et peuvent offrir leur temps, un cadeau extrêmement précieux de nos jours. Mettre en mouvement et renforcer leur potentiel signifie créer un échange très important de compétences et de valeurs entre les générations.

La famille, comme vous l’avez vu, absorbe plus d’énergie et de temps des personnes âgées. Toutefois, comme le montre le premier recensement permanent des institutions à but non lucratif, réalisé entre novembre 2016 et avril 2017, beaucoup se disent ouverts à un engagement plus important dans le secteur à but non lucratif. Le recensement indique que dans le secteur à but non lucratif, plus de 700 000 bénévoles sont âgés de 65 ans ou plus et représentent 14,8 % du total des 7 700 000 bénévoles actifs en Italie. Le bénévolat est un agrégateur social important, il crée un tissu de relations pour les personnes âgées, leur donne le sentiment d’être utiles et appréciées, les stimule à s’engager.

Les bénévoles de plus de 65 ans sont une ressource fondamentale pour l’associationnisme et contribuent à la réalisation de nombreux projets de :

  • Soins aux personnes et soins aux malades et aux personnes âgées

Par exemple, les personnes âgées actives constituent le noyau dur des 45 000 bénévoles, l’organisation à but non lucratif qui travaille pour le vieillissement actif. Auser promeut diverses initiatives d’aide à la vie quotidienne dans tout le pays, contre la solitude et l’isolement des personnes âgées.

La proximité d’âge entre les volontaires et les utilisateurs des interventions permet un dialogue, une communauté de valeurs et une grande empathie, qui sont une des clés de la réussite des projets

  • Accueil, solidarité sociale envers les catégories défavorisées, réalisation d’activités artisanales et de collecte de fonds pour l’autofinancement d’associations et d’initiatives caritatives.

Personnes âgées actives dans les communautés locales et professionnelles

Au niveau des communautés locales, la contribution des volontaires de plus de 65 ans permet de mener de nombreuses initiatives d’agrégation sociale et d’utilité publique, telles que :

  • Pro Loco, associations locales de promotion, fêtes et événements divers
  • Volontariat à la protection civile, à la Croix-Rouge et aux services d’incendie, avec des tâches adaptées à l’âge
  • Ouverture et gestion de bibliothèques, de musées et de monuments historiques, souvent avec des visites guidées
  • Vigilance locale comme dans les projets des “Grands-parents vigilants”, formés de manière adéquate pour superviser les écoles, les parcs et les jardins et dissuader le vandalisme et la petite délinquance par leur présence
  • Petits travaux d’entretien et de gestion des espaces publics et communautaires, des jardins, des jardins urbains.

Aussi dans le domaine professionnel, la transmission intergénérationnelle des compétences est une pratique de plus en plus établie, afin de favoriser le passage d’un réseau d’expériences et de notions, qui peut être très utile pour les jeunes qui entrent dans le monde du travail.

Des initiatives de mentorat et de business angels émergent au sein d’organismes professionnels dans lesquels des professionnels seniors retraités soutiennent les entrepreneurs en herbe par un programme de conseil et d’accompagnement. Les professionnels représentent un important réservoir de compétences qualifiées également pour les associations. De nombreux médecins, infirmières, avocats, chefs d’entreprise, comptables et divers professionnels, une fois à la retraite, trouvent une récompense importante en mettant leurs compétences spécialisées au service d’associations à but solidaire.

Dans le secteur manufacturier et dans l’artisanat d’excellence, des projets de coaching naissent également, qui contribuent à transmettre aux jeunes artisans la précieuse tradition, les connaissances et les secrets de nombreux métiers artistiques que seuls le contact direct et le coaching en atelier permettent.

Ces voies montrent que la société a compris l’importance d’une transmission circulaire des compétences et que la valorisation des ressources d’une proportion toujours croissante de la population, le troisième âge, contribue à améliorer la qualité générale de la vie dans les communautés locales.

Ces voies montrent que la société a compris l’importance d’une transmission circulaire des compétences et que la valorisation des ressources d’une proportion toujours croissante de la population, le troisième âge, contribue à améliorer la qualité générale de la vie dans les communautés locales.