Go to Top

Conseils pour un allaitement réussi

Entre l’instinct et l’apprentissage, où chercher des conseils sur l’allaitement ? C’est une bonne idée d’écouter le médecin à la sortie de l’hôpital ou d’écouter les suggestions des autres mères tout en continuant à lire et à se renseigner dans des magazines et des blogs spécifiques.

On ne trouve guère d’opinions et de conseils très différents sur l’allaitement maternel aujourd’hui, car les directives sont uniformes et tendent à renforcer et à soutenir l’instinct de l’enfant

1.   Adopter une position confortable

Bien allaiter signifie satisfaire le bébé et se sentir bien, tranquille et en bonne santé.

Il n’y a pas de position unique pour allaiter : il faut observer les autres mères, écouter les suggestions et conseils d’allaitement. Essayer ensuite de s’y adapter avec le bébé. En fait, lui aussi a des préférences et, même pour ceux qui ont d’autres petits frères ou sœurs, ils ne sont presque jamais les mêmes.

Pour les rendre à la fois confortable et surtout pour aider le bébé, on peut utiliser un coussin d’allaitement.

Le bébé se tourne naturellement vers sa mère pour chercher le sein, on commence donc à allaiter immédiatement après la naissance. Cela stimulera la production laitière elle-même.

2. Le tire-lait et la production de lait

La production de lait peut parfois être excessive. Il faut donc vérifier avec le médecin et prendre des conseils d’allaitement parce que ce phénomène peut provoquer des problèmes mammaires en obstruant les conduits.

Cette production excessive peut être utilisée pour faire des réserves de lait. C’est pourquoi il est bon d’avoir un bon tire-lait. Il existe des modèles manuels ou électriques et aussi extrêmement compacts. On choisit souvent celui qui convient le mieux à nos besoins, en le combinant avec une bouteille spéciale avec raccords.

Les montées de lait sont un réflexe qui fait couler le lait maternel. Elles peuvent être gérées assez facilement en utilisant des coussinets absorbants qui protégeront les vêtements des taches et des odeurs.

3. L’appétit du bébé et de la mère

Normalement, on constate un ajustement naturel de l’appétit du bébé et de la mère. Alors que ces derniers devraient maintenir des cycles spécifiques et même la mère ne devra pas être surprise si elle aura plus faim !

Attention cependant à bien manger. Il faut essayer d’apaiser la faim avec une nourriture saine et des boissons appropriées. En fait, il faut se rappeler que le lait maternel est en grande partie composé d’eau et que, pour cette raison, il est important de s’hydrater abondamment.