Go to Top

Cancer de la peau : identification fiable grâce à un nouvel algorithme informatique

Un nouvel algorithme informatique identifie le cancer de la peau de manière aussi fiable que les dermatologues. Ce diagnostic informatique des lésions cutanées, qui représentent les types de cancer de la peau les plus courants et les plus mortels, a été à la hauteur des performances des dermatologues. Aujourd’hui il offre la possibilité de faire un diagnostic via un smartphone notamment pour les patients contraints de rester chez eux.

Focus sur l’origine du dispositif

L’accès universel aux soins de santé était l’idée d’un groupe d’informaticiens de Stanford lorsqu’ils ont créé un algorithme de diagnostic artificiel et intelligent pour le cancer de la peau. Ils ont créé une base de données contenant près de 130 000 images de maladies de la peau et formé leur algorithme pour détecter visuellement un éventuel cancer de la peau.

Sebastian Thrun, professeur au laboratoire d’intelligence artificielle de l’université de Stanford, explique qu’ils ont réalisé relativement tôt dans leur travail qu’il était possible de développer un bon programme et plus précis qu’un dermatologue humain. Dès lors, ce n’était plus seulement un projet passionnant pour les étudiants, mais une véritable opportunité de faire quelque chose de grand pour l’humanité, déclare Thrun.

Pourquoi le cancer de la peau ?

Dans la pratique dermatologique, le diagnostic du cancer de la peau commence toujours par une inspection visuelle. Un dermatologue examine généralement les lésions suspectes à l’œil nu et à l’aide d’un dermatoscope. Si ces méthodes ne fournissent pas d’informations concluantes ou ne donnent pas au dermatologue d’indications sur une malignité existante de la lésion, la biopsie est l’étape suivante.

L’intégration du nouvel algorithme dans le processus d’examen combine le traitement visuel avec ce qu’on appelle l’apprentissage profond. Il s’agit d’une intelligence artificielle modelée sur les réseaux neuronaux du cerveau. L’essence de l’apprentissage machine est qu’un ordinateur est formé pour découvrir si un problème existe, mais pas pour le résoudre.

L’algorithme informatique d’identification a été alimenté avec chaque image sous forme de pixels bruts, chacun avec un tableau clinique associé. Par rapport à d’autres méthodes, cela ne nécessite que très peu de traitement et de tri des images avant la classification. Cela permet à l’algorithme de traiter un éventail de données particulièrement large.

Les soins de santé via les smartphones

Bien que cet algorithme n’existe actuellement que sur un seul ordinateur, l’équipe espère le rendre compatible avec les smartphones dans un avenir proche. Une étape qui permettra de disposer d’un diagnostic fiable du cancer de la peau directement au bout du doigt.

L’équipe pense que la transition de l’algorithme vers les appareils mobiles sera relativement facile à mettre en œuvre. Les avantages potentiels de la classification informatisée des lésions cutanées bénignes et malignes pourraient permettre aux dermatologues de mieux diagnostiquer les lésions difficiles et aux patients de mieux gérer leurs soins.

Toutefois, cela nécessitera une validation prospective rigoureuse de l’algorithme informatique d’identification du cancer de la peau avant qu’il puisse être utilisé dans la pratique clinique par les médecins et les patients.

Mais même en gardant à l’esprit ces défis à venir, les chercheurs espèrent que l’apprentissage approfondi sur les diagnostics visuels pourra un jour être utile dans diverses disciplines médicales.