Go to Top

Alimentation chez les personnes âgées : un régime adapté à toutes les situations

L’alimentation occupe la première place parmi les besoins essentiels de l’homme, et pour une personne âgée, c’est précisément l’alimentation qui a un impact sur leur niveau de vie. Au fil des ans, les conditions économiques se sont améliorées, ce qui a également entraîné, surtout dans le monde occidental, une augmentation considérable de la quantité de nourriture consommée. Cette surconsommation entraîne une augmentation des maladies liées à une alimentation déséquilibrée, comme l’obésité, le diabète ou l’hypertension. Comment peut-on ainsi réguler l’alimentation de ces personnes âgées ? Pour les personnes âgées, le problème ne réside pas tant dans l’apport calorique, mais dans la présence ou pas de tous les nutriments essentiels. Il est donc très important que les personnes âgées ne choisissent pas les aliments en fonction des habitudes acquises au fil des ans, mais en se basant sur la conscience que ce qu’elles mangent peut avoir un effet négatif sur leur santé.

Gérer l’alimentation des personnes âgées sans appétit

Les personnes âgées sont souvent confrontées à des périodes, même longues, où elles ont peu d’appétit, ce qui entraîne une réduction de leur apport énergétique. Cette réduction soudaine de la consommation alimentaire entraîne, dans de nombreux cas, des baisses de poids significatives qui peuvent également être très dangereuses. Les causes du manque d’appétit chez les personnes âgées sont nombreuses:

– Problèmes psychologiques, tels que l’humeur sur le terrain et le manque d’intérêt pour la nourriture, qui seraient dus au fait que la personne âgée, très souvent, est seule à manger son repas ou ne prépare le repas que pour elle-même.

– Problèmes sociaux, tels que les difficultés d’achat.

– Problèmes de santé, tels que des troubles dentaires, de la mastication ou de la digestion.

Tous ces facteurs peuvent conduire à une alimentation pauvre et particulièrement monotone ce qui ne permet pas de fournir un apport correct en nutriments. La tendance est de réduire la consommation de viande, de poisson et de légumes lorsque ces problèmes surviennent parce qu’ils sont trop difficiles à mâcher, mais c’est le contraire de ce qui est approprié.

En fait, en général, un régime alimentaire correct pour les personnes âgées repose avant tout sur la consommation de pâtes ou de riz en premier lieu, assaisonnés de manière appropriée avec une bonne quantité d’huile d’olive et de fromage râpé, et de viande hachée molle ou de filets de poisson mou en second lieu.

Un autre aspect fondamental est de prendre les légumes à chaque repas, de préférence bouillis ou même en minestrone, afin d’assurer la bonne quantité de fibres, de sels minéraux et de vitamines. Il est également essentiel de fournir une hydratation correcte aux personnes âgées sans appétit avec au moins 8 verres d’eau par jour, car les personnes âgées boivent souvent très peu, ce qui les expose au risque de déshydratation.

L’alimentation des personnes âgées affaiblies

Il peut arriver, heureusement, qu’une personne âgée ne soit plus capable de s’occuper d’elle-même et soit alitée ou très limitée dans ses mouvements. Dans ce cas, les besoins énergétiques de la personne âgée affaiblie sont encore réduits par rapport à ceux d’une personne âgée autonome, ils peuvent même être aussi bas que 1100 Kcal par jour. L’alimentation des personnes âgées affaiblies devrait donc être plus légère et fractionnée par rapport à une personne âgée en pleine forme, avec un changement conséquent de la quantité de nourriture à prendre, mais sans modifier les besoins nutritionnels nécessaires.

Dans le cas des personnes âgées alitées, il est très important de suivre un régime alimentaire correct pour éviter l’apparition de complications telles que les escarres. Dans ce cas, il est important de suivre un régime alimentaire équilibré et pauvre en graisse.  Un facteur qui, dans ce cas également, joue un rôle essentiel est l’hydratation, nous recommandons de boire au minimum un litre d’eau par jour, même si la soif n’est pas ressentie. Si la personne alitée n’est pas capable de boire seule, il faut lui faire boire au moins 5 verres d’eau par jour.

Pour les personnes âgées alitées, il est important de manger beaucoup de légumes, au moins une portion à chaque repas, cuits ou crus, en variant le choix, afin d’introduire correctement les sels minéraux, les vitamines et les antioxydants nécessaires à l’organisme. Pour ceux qui ont des difficultés à mastiquer, il est recommandé de choisir des légumes bouillis ou cuits à la vapeur.

Les aliments indiqués pour l’alimentation des personnes âgées alitées sont les légumineuses et les céréales. Les premières sont une excellente source de zinc, les secondes sont riches en fibres et utiles pour ceux qui ont de sérieuses difficultés à mastiquer ou à avaler. Il est également conseillé d’inclure du fromage dans l’alimentation, deux fois par semaine, en remplacement du second plat de viande ou de poisson. Il est également possible de manger quotidiennement du fromage râpé sur des plats de pâtes ou des légumes, qui, contenant des protéines et du zinc, est un excellent complément à l’alimentation des personnes souffrant d’escarres.

Certaines astuces pour suivre un bon régime

L’alimentation quotidienne des personnes âgées doit contenir la supplémentation justifiée en sels minéraux et vitamines, des micronutriments présents dans les fruits et légumes. Les vitamines sont essentielles pour garder le corps sain et vital, et les personnes âgées en ont besoin pour maintenir leur système immunitaire actif, pour le bon fonctionnement du métabolisme énergétique et pour protéger le corps des radicaux libres.

La vitamine la plus déficiente chez les personnes âgées est la vitamine D, produite par le corps humain lorsqu’il est frappé par les rayons du soleil. Son absence est due au fait que les personnes âgées ne sont pas habituées à passer beaucoup de temps loin de chez elles et, par conséquent, ne sont jamais directement exposées aux rayons du soleil.

Il est également conseillé de réduire l’apport en sodium, qui favorise l’augmentation de la pression. Il faut aussi boire beaucoup d’eau, afin d’améliorer la fonction rénale et de prévenir la constipation : un litre et demi ou deux litres d’eau par jour pour s’assurer de la bonne quantité de liquides et de minéraux.