5 choses à savoir avant de commencer une cure détox

Vous souhaitez commencer une cure détox pour vous nettoyer l’organisme ? L’idée est bonne, mais, êtes-vous sûr d’y arriver ? Savez-vous réellement à quoi sert une détox ? Etes-vous certain que votre organisme pourra la supporter ? Si oui, comment devriez-vous vous organiser ?

Ne confondez par détox et régime minceur

La détox et le régime sont des notions très proches mais différentes. La cure de détox a pour objectif d’éliminer les toxines produites par le métabolisme. Elle est caractérisée par la consommation d’aliments naturels capables de nettoyer l’organisme après une période d’excès. Une détox réussie peut provoquer une perte de poids, mais il ne s’agira que d’un effet secondaire. Ne vous mettez donc pas la pression inutilement en espérant des bienfaits (pertes de poids) que vous n’obtiendrez jamais. Différent de la détox, le régime a pour unique objectif de faire perdre des kilos à l’organisme. Bien évidemment, cela s’accompagnera de l’élimination de certaines toxines.

Quels sont les objectifs de votre détox ?

Le rôle de la détox est d’éliminer les toxines accumulées dans l’organisme. Toutefois, toutes les détox ne se ressemblent pas. En principe, vous devez définir les objectifs spécifiques de la vôtre, en fonction des raisons qui vous poussent à l’entreprendre. Pourquoi faites-vous une détox ? Est-ce parce ce que vous croyez avoir consommé trop de sucre, trop d’alcool, trop de gras ou un peu de tout ? C’est en répondant à ces questions que vous saurez comment orienter votre diète pour atteindre vos objectifs.

En réalité, il existe trois types de détox : la cure de jus, la monodiète et le jeune. La monodiète consiste à consommer le même aliment sans restriction toute la journée et ce, pendant deux à trois jours (un légume ou un fruit). La cure de jus quant à elle revient à boire des quantités importantes de boissons détox (jus et smoothies à base de légumes et de fruits). En ce qui concerne le jeune, il représente une privation d’aliments solides et liquides (en dehors des boissons non sucrées), pendant une courte période (16 heures à 20 heures).

Préparez-vous progressivement

Une cure de détox ne s’improvise pas, elle se planifie. Le secret est d’y aller en douceur, pour préparer l’organisme à cette transition qui s’avère parfois difficile. Avant de commencer, laissez l’idée de détox mûrir dans votre esprit, donnez-vous un peu de temps. Puis, progressivement, arrêtez de consommer les produits d’origine animale. Lait, poissons, viandes, éliminez-les graduellement de vos menus. L’un des principaux problèmes qui minent la détox est la difficulté à identifier les produits dérivés des aliments à élimer. Prenons le cas du lait. Certains croient l’avoir éliminé juste parce qu’ils n’en consomment plus directement, mais ils se trompent. Si vous continuez de manger des produits tels que le fromage, le beurre ou la crème fraîche, alors vous consommez des nutriments dérivés du lait. Prenez donc s le temps d’identifier les produits à éviter, avant de vous lancer dans votre cure.

Une fois que vous aurez répertorié vos nuisibles, augmentez progressivement le seuil des restrictions. L’objectif ici est de privilégier la qualité et non la quantité. Cela signifie tout simplement que vous devrez manger de moins en moins, tout en veillant à ce que les aliments consommés aient une valeur nutritionnelle intéressante. Finis le soda, les frites, l’alcool ou le café, ne gardez que l’essentiel. Plus vous évoluerez dans votre diète, plus vous privilégierez une alimentation riche en antioxydants (légumes et fruits) ; jusqu’à ce que les fruits et les légumes constituent vos menus à 100%.

Choisissez le bon moment pour votre cure détox

Avant de commencer une cure de détox, rassurez-vous que vous aurez suffisamment de temps pour prendre soin de votre organisme. C’est pour cela qu’il est conseillé de le faire le weekend ou durant les vacances. La diète est vécue par l’organisme comme une épreuve, donc il faut lui laisser le temps de s’y adapter progressivement. Pour ce qui est des saisons, tout dépend du contexte. C’est pour cela que nous disions plus haut que chaque détox doit être menée en fonction des objectifs à atteindre. Si vous souhaitez anticiper les excès des fêtes, faites une détox en hivers. Quant à ceux qui aimeraient éliminer les excès de l’hiver, une diète bien placée en automne ferait l’affaire.

Demandez l’avis de votre médecin

N’hésitez surtout pas à consulter votre médecin en cas de doute, notamment en cas de fatigue ou de signes d’affaiblissement de votre système immunitaire. Il serait même judicieux de le consulter avant de commencer. Il vous demandera sans doute d’effectuer un bilan de santé assorti d’un bilan nutritionnel, pour déterminer si les défenses de votre organisme sont suffisamment fortes pour supporter cette période de diète. Cela permettra aussi de mettre en évidences d’éventuelles carences en protéines, vitamines, sels minéraux… En ce qui concerne les diabétiques, les femmes enceintes et les personnes âgées, ils sont disqualifiés d’avance, car la détox leur est proscrite.