Go to Top

Trois balades dans le parc national des Pyrénées

Les sept parcs nationaux français fêtent leurs 50 ans. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir des paysages uniques, et une biodiversité bien protégée. Voici trois jolies balades à faire. Par Sylvia Pinosa

1. A la rencontre des isards dans les vallées de Cauterets (Hautes-Pyrénées) et d’Ossau (Pyrénées-Atlantiques)

Pattes agiles, cornes à crochet et robe rousse, l’isard des Pyrénées est la vedette du parc. Dans les années 50, ce montagnard, menacé par la chasse, a en effet bien failli disparaître. Aujourd’hui, ils sont près de 6500 à gambader sur les rochers escarpés des vallées.

Où les observer : Au pont d’Espagne dans la vallée de Cauterets dans les Hautes-Pyrénées, au col de Suzon ou au Pic du Midi d’Ossau dans la vallée d’Ossau dans les Pyrénées-Atlantiques. Mieux vaut s’armer d’une paire de jumelles et… d’un peu de patience : ce sont des animaux sauvages et plutôt craintifs !

2 . Sur le sentier des arbres en vallée d’Aspe (Pyrénées-Atlantiques)

Tout près de la Maison du parc à Etsaut, ce sentier d’interprétation est l’un des rares en France, à avoir obtenu le label « Tourisme et Handicap ». Au sol, un revêtement permet la circulation des fauteuils, un fil d’Ariane guide les non-voyants. Les indications sont en braille ou en gros caractères. Ainsi chacun peut découvrir la diversité des forêts pyrénéennes, se familiariser avec les rapaces ou les ours, ou comprendre la formation des montagnes. Et pour ceux qui souhaitent s’aventurer plus loin, des garde-moniteurs spécialement formés pour les accompagner sur les sommets sont à leur disposition.

Où se renseigner : Maison du Parc national des Pyrénées à Etsaut, tél. 05 59 34 88 30 ou mission Handicap et insertion, tél. : 05 62 54 16 40.

3 – A la découverte de Gavarnie (Hautes-Pyrénées)

Avec 3,5 kilomètres à sa base, 14 kilomètres sur sa ligne de faîte, cerné par des pics culminant à plus de 3000 mètres d’altitude, le cirque de Gavarnie est bien le fantastique « colosseum de la nature » décrit par Victor Hugo. Si fantastique que le site a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1997. A ses pieds, le village de Gavarnie est depuis des siècles une étape incontournable sur la route de Saint-Jacques de Compostelle. On prend le temps d’admirer le paysage, notamment la Brèche de Roland, échancrure mythique entre le parc des Pyrénées et, côté espagnol, le parc d’Ordesa.

Où se renseigner : Office du tourisme de Gavarnie, tél. : 05 62 92 49 10 ou www.gavarnie.com. A consulter également grandsites.midipyrenees.fr

Où dormir

– Le Relais de l’Empereur à Sailhan. Tél. : 05 62 40 09 18 ou www.lerelaisdelempereur.com.

– Murs aux pierres apparentes, planchers blonds, moulures…, cette bâtisse ne manque pas de caractère. 80 € la double avec petit déjeuner et goûter.

Où déjeuner, dîner

L’Abri du Benques, route du Pont d’Espagne à Cauterets. Tél. 05 62 92 50 15 ou www.benques.com

Le décor est montagnard mais la cuisine nous emmène en voyage ! Menu à 20 et 29 €.

Où se renseigner
Parc national des Pyrénées, tél. 05 62 54 16 40 ou www.parc-pyrenees.com. Egalement dans l’une des six maisons du parc.

Articles similaires