Go to Top

Le régime à suivre pour avoir un garçon

tomber enceinte d’un garçon

Depuis toujours, les futurs parents souhaitent de tout cœur faire le nécessaire pour parvenir à choisir le sexe de leur enfant. Si auparavant, on ne se contentait que des remèdes de grand-mère dans le but d’influencer le sexe de l’enfant à naitre, aujourd’hui, de nombreuses méthodes naturelles existent bel et bien, et ce grâce à des recherches scientifiques. Parmi elles, il y la mise en place d’un régime alimentaire spécifique avant la conception. Eh oui, l’alimentation et le sexe du bébé sont liés scientifiquement parlant. Quel régime faut-il donc adopter pour avoir un garçon ?

Opter pour le régime adéquat pour avoir un garçon

De nombreuses études ont été menées dans l’objectif de prouver à quel point l’alimentation peut influencer directement le sexe du futur bébé.  Donc, selon ces recherches scientifiques, certains apports en minéraux modifiaient notamment les sécrétions vaginales. Cela peut dans ce cas avoir de l’influence sur le cheminement des spermatozoïdes. Du coup, en mettant en place le bon régime alimentaire, selon le Professeur Joseph Stolkowski, une femme, plus particulièrement, serait en mesure d’agir efficacement sur la progression des spermatozoïdes. Si elle désire donc tomber enceinte d’un garçon, en adoptant un régime alimentaire adéquat, elle peut agir sur la progression des spermatozoïdes porteurs du chromosome Y, c’est-à-dire les spermatozoïdes qui vont donner un garçon. Cette découverte, prenant ses racines dans les recherches du Professeur Joseph Stolkowski, a été popularisée par le Docteur gynécologue-obstétricien François Papa. Après avoir mené quelques expérimentations, ce dernier a obtenu un résultat près de 80 % de réussite sur 200 grossesses.

Il est précisé que pour avoir un garçon, un régime alimentaire riche en potassium et en sodium serait à privilégier. Sont donc préconisés pendant tous les essais de grossesse (environ deux mois et demi avant la conception) des aliments comme les sodas (sans abus bien sûr), le sel, la charcuterie, les eaux minérales à haute teneur en sodium, le café, le thé, les viandes, les poissons, les fruits, certains légumes (comme les haricots, les poids, les artichauts…), les sucreries, les gâteaux sans laits, et beaucoup d’autres encore. Cependant, il faut minimiser si possible les apports en calcium et en magnésium. Les aliments à éviter sont donc les produits laitiers sans exception, les coquillages, les crustacés, les épinards, les fruits secs, la moutarde, le chocolat (très riche en magnésium), le pain complet… Si vous désirez avoir un peu plus de précision sur comment avoir un garçon, vous pouvez visiter directement mybubelly.com.

Rester très attentif avec le régime durant les essais de grossesse

Bien sûr, le Pr Stolkowski affirme qu’il est possible d’influencer le sexe du futur bébé grâce à un régime alimentaire bien précis. Donc, avant la mise en place d’un tel régime alimentaire, il serait plus prudent d’obtenir au préalable l’aval de votre médecin. Il faut donc éviter à tout prix d’improviser, et ce même si vous connaissez par cœurs les aliments à prioriser pour avoir un garçon, car de nombreuses contre-indications existent bel et bien : insuffisance rénale, hypertension artérielle, trouble cardiaque, néphrite, et ainsi de suite. Le médecin est donc le mieux placé pour vous conseiller sur le bon régime qui vous mettra à l’abri des éventuelles carences qui seraient extrêmement dangereuses pour la mère et pour le bébé. Et comme cette technique n’est pas sûre à 100 %, il faut éviter de trop vous emballer sous peine d’être déçue. De toute façon, c’est la Dame Nature qui a le dernier mot !

Le régime garçon est plutôt contraignant

Comme déjà cité précédemment, il faut toujours consulter un médecin avant de mettre en place un régime spécifique pour avoir tel ou tel sexe, surtout lorsque vous désirez tomber enceinte d’un garçon. À ce qui parait, un régime garçon est plutôt contraignant par rapport au régime fille. Il peut donc être dangereux pour la santé, surtout pour les personnes faibles et sensibles. En optant pour un régime juste par un simple coup de tête, le futur papa et la future maman seront directement exposés à des carences. Bien sûr, il est assez difficile de bannir du régime au quotidien les calciums et les magnésiums. Bref, ne mettez pas en danger votre santé et consultez toujours votre médecin avant de prendre telle ou telle décision.