Go to Top

Le Perco

Le plan d’épargne retraite collectif (Perco) fait peu à peu son entrée dans les entreprises, en complément du classique Plan d’épargne entreprise (PEE).

Epargner avec l’aide de l’entreprise

Les salariés peuvent verser leur participation, leur intéressement ou faire des versements volontaires sur le Perco, le nouveau dispositif mis en place dans certains entreprises.
Pour les inciter, l’entreprise est autorisée à compléter de sa poche leur effort d’épargne plus généreusement que sur le PEE, et sans que cela soit considéré comme un complément de salaire imposable. Cette épargne fructifiera sur des fonds communs de placement jusqu’à la retraite, sauf cas exceptionnel (décès, invalidité, fin de droits aux allocations chômage, surendettement, achat de la résidence principale) autorisant un retrait anticipé.
Elle pourra alors être retirée sans impôt (sauf prélèvements sociaux) sur les gains réalisés ou convertie en rente.
Si l’abondement de l’entreprise est significatif, profiter du Perco peut s’avérer plus intéressant pour le salarié que souscrire un Perp à titre personnel, notamment s’il est peu imposé.
Autre atout : les dirigeants de petites entreprises sont autorisés à profiter pour eux-mêmes du PEE et du Perco, s’ils ont au moins 1 salarié et moins de 100, et leur font profiter dans les mêmes conditions de ces deux plans.

Articles similaires