Go to Top

Le parcours sport et aventure

Tester son équilibre, prendre de la hauteur, se lancer des défis… les parcours-aventure font monter l’adrénaline, en toute sécurité. Une activité à pratiquer en famille.

 Un sport nouveau

Depuis une quinzaine d’années, le nombre de ces sites – baptisés « escalarbre » ou « accrobranche » – ne cesse d’augmenter dans les forêts d’Europe.
Accessible à tous – à condition de mesurer plus d’1,30 m -, et encadrée par des animateurs qualifiés, cette activité est en fait un « parcours du combattant » à pratiquer en famille et dans la bonne humeur.
Elle ne requiert aucune aptitude physique particulière, mais constitue une bonne école de self-control, d’équilibre et de coordination !
Avec en plus, au bout de l’effort, cette sensation d’avoir dominé sa peur. Bon pour le moral et le physique !

• Liberté et sécurité

Le parcours-aventure en forêt consiste en une série de déplacements qui s’enchaînent d’arbre en arbre à l’aide de différents obstacles, ludiques ou sportifs : poutres, passerelles, filets, cordes, échelles de corde, tyrolienne…
Cela procure d’intenses sensations et des montées d’adrénaline, mais tout cela se passe avec un réel sentiment de sécurité grâce à l’équipement spécifique : baudriers, longes, casques, mousquetons, poulies et une « ligne de vie », ce câble d’acier qui permet au pratiquant de s’assurer tout au long de sa progression.

• Avancer à son rythme

Autre facteur de sécurité : un encadrement qualifié, dont la prudence impose quand même de vérifier qu’il possède bien toutes les autorisations requises.
Bref, le parcours-aventure, c’est le frisson sans les risques ! Il faut savoir que certains d’entre eux peuvent durer plus de deux heures, entraînant une réelle fatigue.
Mais il est recommandé de se lancer progressivement dans les parcours-aventure, en commençant par un circuit assez facile avant, l’habitude venant, d’en tenter de plus difficiles.
Autre recommandation : il convient d’avancer à son rythme en se ménageant des pauses pour souffler un peu et profiter du paysage en contrebas.
Car, au-delà de ses bienfaits physiques et psychologiques, cette activité doit rester l’occasion de mieux découvrir le milieu forestier et ses beautés… vus de haut !

A retenir :
Le parcours-aventure ne requiert aucune aptitude physique particulière.
Si le vertige se fait sentir, il faut avoir le réflexe de regarder en l’air.
Il convient de vérifier que le club possède les certificats requis.
Articles similaires