Go to Top

Immobilier « vert » : un secteur en plein boom

C’était une niche pour militants, et cela devient un vrai secteur économique. Aujourd’hui, nombreux sont les constructeurs qui investissent le créneau de l’immobilier « vert ». 

Les maisons écologiques : plus qu’une mode

Longtemps cantonné au monde des pionniers et expérimentateurs des années 1970, l’habitat vert sort de la confidentialité.
 » C’était une niche pour militants, et cela devient un vrai secteur économique », résume François Desombre, auteur d’un étonnant succès de librairie sur le sujet : J’attends une maison, (éditions de la Pierre verte. 25 000 exemplaires vendus !)
« On estime que 7 000 à 9 000 maisons écologiques sont construites en France chaque année, précise-t-il. Mais cela pourrait se développer davantage si les professionnels du bâtiment classique s’y mettaient. Les artisans spécialisés, eux, sont débordés ! »

Preuve de cet engouement, le Salon Écobat (du 16 au 19 mars au Parc floral de Paris) a enregistré une hausse de 70% de sa fréquentation, avec 12 000 visiteurs en 2006.

• La Maison Phénix passe au vert

Le groupe Géoxia – propriétaire, entre autres, de la marque Maisons Phénix – a décroché fin 2006 la certification NF Maison individuelle démarche Haute qualité environnementale (HQE).
Niché le long de la RN14, à Boos, près de Rouen (Seine-Maritime), le pavillon-témoin « écolo » se visite du lundi au dimanche de 10h à 18h.
Il bénéficie notamment d’un récupérateur d’eau de pluie, de panneaux solaires intégrés dans la toiture, de plafonds rayonnants chauffants, de dalles de béton avec ajout de fibres de bois (plus isolantes et moins polluantes).
Compter 130 000 € pour une surface de 130 m2 hors foncier.

Articles similaires