Go to Top

Comparatif maison de retraite : quels sont les critères à sélectionner ?

maison de retraite

Le choix d’une maison de retraite est souvent fastidieux, que l’on cherche pour soi ou pour un parent. Dans ce domaine peu connu, notre comparatif sur les maisons de retraite vous donne les clés pour bien choisir.

Les différentes maisons de retraite

Tout d’abord, pour établir un comparatif des maisons de retraite, il faut savoir de quoi on parle exactement. En effet, il existe plusieurs types d’établissement dont les objectifs sont différents :

  • Les résidences-autonomie : elles comportent des logements individuels et privatifs et des espaces communs. Elles sont destinées à des personnes autonomes qui ne veulent ou peuvent plus vivre chez elles. Ce sont des résidences conventionnées, majoritairement publiques, qui offrent des loyers moins élevés.
  • Les résidences services : elles sont composées d’appartements privatifs et d’espaces communs partagés par les occupants (salle d’animation, salle de restaurant…). Des services individualisés peuvent être proposés à la carte. Elles sont aussi destinées à des personnes autonomes. On peut y être locataire ou propriétaire.
  • Les EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) : ce sont des maisons de retraite médicalisées qui proposent un accueil en chambre. Elles s’adressent aux personnes qui ont besoin d’une aide quotidienne pour leurs soins (par exemple patients atteints d’Alzheimer). Du personnel soignant et des médecins, des ostéopathes, des kinésithérapeutes sont présents sur place. Ce sont les établissements les plus chers.
  • Les USLD (unités de soins de longue durée) : adossées à un hôpital, leurs moyens médicaux sont plus importants que ceux des EHPAD. Elles sont destinées à des personnes très dépendantes dont le niveau de surveillance doit être constant.

Suivant le budget et le degré d’autonomie de la personne âgée, on s’orientera vers telle ou telle solution. Sachez que les résidences-autonomie sont très demandées et les listes d’attente sont longues.

Suivez le lien pour un comparatif de maisons de retraite sans stress et exhaustif.

Pour contrer le coût parfois exorbitant des résidences services, une nouvelle offre a fait son apparition : l’accueil familial. Des familles se portent volontaires pour accueillir chez elles une personne âgée non dépendante et leur font partager leur vie de famille, moyennant rémunération.

Ce sont les départements qui octroient les agrèments après diverses visites et entretiens motivés, de la même manière que les assistantes maternelles pour les enfants. L’accueil peut être temporaire ou permanent, à temps complet ou temps partiel. Ou encore séquentiel : tous les week-ends par exemple.

Les critères de choix

Ça y est ! Vous avez choisi le type d’établissement d’accueil. Maintenant, pour établir un comparatif des maisons de retraite et bien guider son choix, il faut prendre en compte différents éléments.

  • La localisation : proche de la famille et des enfants ? ou à la mer, sous un climat préférentiel ?
  • Le prix hébergement par jour et par personne
  • Le tarif dépendance par jour et par personne
  • Les prestations incluses et celles en option

Les différences de prix entre deux établissements peuvent vite s’estomper à la lecture des options. Parfois l’entretien du linge est inclus, d’autres fois non, ce qui vient gonfler la note.

Un autre critère à examiner constitue les aides accordées ou non. L’aide sociale à l’hébergement (ASH), pour être versée, est subordonnée à l’habilitation de la maison de retraite. Renseignez-vous bien auprès des établissements visés si la place est habilitée à l’aide sociale.

Idem, la maison de retraite doit être conventionnée avec la CAF pour bénéficier des APL. Sinon, l’ALS (allocation de logement sociale) sera versée à la place. Elle est moins avantageuse. Suivant votre situation et l’organisme choisi, le reste à charge sera différent. Un établissement cher à la base mais donnant droit aux APL sera peut-être plus intéressant au final qu’une maison de retraite moins chère mais non conventionnée.

Une visite s’impose

Après avoir déterminé une liste réduite de 3 à 4 établissements, il est opportun de prendre rendez-vous pour les visiter. En effet, les catalogues sur le Web ou papier n’offrent qu’une vision tronquée de la réalité.

Le plus important réside dans le fait que le courant doit passer facilement entre l’hôte et le personnel soignant. De même avec la famille s’ils comptent venir souvent (horaires de visite notamment).

Une visite permet également de vérifier la propreté des lieux, la qualité des espaces communs, les services proposés. Et est-ce que les animaux de compagnie sont acceptés ?

Le comparatif des maisons de retraite doit aussi s’attacher à déterminer si les établissements sont facilement accessibles en transport en commun. La zone dans laquelle ils sont implantés comprend-elle des commerces en nombre suffisant ? Les trottoirs sont-ils aisément praticables ? Existent-ils des lieux de promenade à proximité ?

Articles similaires