Go to Top

Comment profiter des vertus des pierres semi-précieuses ?

Comment profiter des vertus des pierres semi precieuses

Une pierre entre en contact avec l’être humain en tant qu’accordeur d’instruments : tout dans l’Univers est une vibration et nous en faisons partie. Depuis des siècles voire des millénaires, les pierres font partie de la vie des hommes, que ce soit pour travailler, pour se protéger ou pour guérir. De nos jours, la lithothérapie étudie les propriétés et les avantages des pierres existant dans l’environnement. Découvrez dans cet article comment les choisir et comment les utiliser.

Un peu d’histoire

Les anciens Égyptiens utilisaient le lapis-lazuli en les réduisant en poussière et en ingéraient une petite quantité pour se protéger des maladies. « Le lapis-lazuli est indiqué dans les troubles du larynx, des cordes vocales et de la région du cou en général, en particulier lorsque les troubles résultent d’une colère réprimée », selon Michael Gienger, considéré comme le fondateur du kit de traitement minéral sur des bases scientifiques, de diverses publications. Parmi les anciennes civilisations d’Amérique latine, les pierres étaient vénérées. Les Aztèques, les Mayas et les Incas les utilisaient à des fins rituelles et pas seulement. Comme l’a rappelé Gienger susmentionné, de nombreux minéraux, même aujourd’hui, en Amérique du Sud, possèdent une aura singulière, telle l’opale, considérée comme une pierre magique puissante pour faire face aux troubles du cœur, car elle a le pouvoir de s’affranchir de l’angoisse. L’histoire de la néphrite est également pertinante, de couleur verte, et tire son nom du grec « néphron » qui signifie « rein ». Ce n’est pas un hasard si la pierre a été utilisée pour la conception des amulettes bénéfiques pour ces organes. Les acquis du passé ont été analysés et améliorés dans les années soixante-dix, grâce aux travaux de Claude Bergéret et du docteur Max Tétau, médecin homéopathique français, président de la Société de biothérapie médicale. Ensemble, ils ont développé et approfondi le concept de lithothérapie, une méthodologie qui utilise certains minéraux sous forme thérapeutique. Dérivée du mot grec « litos » qui signifie « pierre », cette méthode de guérison naturelle exploite l’action bénéfique des roches de manière globale, puisque tous les composants minéraux sont utilisés de manière synergique, renforçant ainsi l’efficacité du remède. Les minéraux utilisés selon les principes de la lithothérapie aident l’activité des enzymes dans le corps, favorisant ainsi le métabolisme comme le démontre le site www.france-mineraux.fr.

Qu’est-ce que la lithothérapie déchelatrice ?

La lithothérapie déchélatrice a commencé à trouver un grand succès en France et dans d’autres parties du monde en 1974 après la publication des travaux des Dr Claude Bergeret et Max Tétau. Ils utilisent des minéraux et des roches diluées et dynamisées avec la méthode homéopathique, son action est réalisée en régularisant les réactions métaboliques bloquées au niveau enzymatique favorisant la catalyse. Certains métaux cationiques, magnésium, fer, calcium, manganèse, chrome, zinc sont utilisés comme catalyseurs dans de nombreux processus enzymatiques. Compte tenu de leur nature cationique, représentée par une valence électropositive, ils peuvent être chélatés, c’est-à-dire saisis, par certaines substances organiques, inorganiques ou déchets métaboliques par affinité électrochimique. Le mécanisme d’action de la lithothérapie s’exprime avec la décélération des cations et des minéraux, les rendant disponibles au niveau cellulaire et moléculaire pour réaliser les fonctions biochimiques métaboliques. Ce genre de lithothérapie est appelée déchélatrice, car elle a pour objectif thérapeutique, la libération de certains métaux et métalloïdes bloqués par un processus de chélation dans le corps. Les processus de chélation des ions métalliques sont fréquents et dus à des causes environnementales, constitutionnelles et pharmacologiques. Les principes de cette déchélation minérale convergent vers les recherches mentionnant la présence de métaux au centre même de notre ADN.

L’évolution des travaux sur les vertus des pierres

Grâce à des traités historiques datant de l’époque d’Hippocrate, on a constaté les valeurs curatives des pierres dures, si elles sont utilisées comme « médicaments » ou comme amélioration thérapeutique associée à des produits naturels. La connaissance concernant la pierre naturelle a évolué en quelques les siècles avec les études alchimiques, l’approfondissement des sciences ésotériques et toute la culture des disciplines holistiques touchant l’étude de la nature et les cristaux. Il a été démontré que les pierres naturelles disposent de pouvoirs énergétiques. Ce néanmoins, de nombreux chercheurs reconnaissent également leurs propriétés pour guérir, protéger et soigner afin d’éradiquer les maux de l’être humain. Ce dernier n’est pas une entité en soi, mais il signifie la disparition de l’état primordial et naturel du bien-être, de la vitalité et de la santé, condition intrinsèque à la perfection de la nature humaine et terrestre. Il existe quelques exemples « pratiques » : si une personne doit maintenir des états de concentration très élevés, ou une phase d’introspection particulièrement profonde, l’Améthyste tenue entre ses mains ou posée sur son front pendant la méditation est d’une grande assistance. Si elle préfère se purifier, la réponse est le cristal de roche, la pierre reine en lithothérapie, qui fonctionne comme un poumon et absorbe les énergies négatives et invasives de l’environnement et restitue la lumière. Pour un individu qui cherche à tonifier ses organes et son corps, la pierre de soleil lui procure cette protection tout en offrant la bonne humeur et la joie de vivre. Même si la science moderne stipule que les êtres vivants passent leur existence, immergés dans un océan de fréquences et de vibrations dont ils font partie, une partie affirme qu’il n’existe aucune relation autonome avec les autres êtres ou phénomènes. L’univers est connecté à tous les autres. Il répond à la fréquence vibratoire de son entourage. Une pierre peut fonctionner comme un accordeur d’instruments : avec un travail délicat, lent et progressif. Elle est capable de s’accorder afin d’interagir avec les couches les plus subtiles du champ d’énergie d’une personne. Nous aidant à rétablir l’équilibre, ou une discordance interne.

Laissez agir l’intuition

Choisir une pierre qui agit sur le bien-être et la santé peut tout d’abord être parfaitement intuitif. En effet, il est tout à fait probable qu’une personne qui entre dans une boutique de lithothérapie soit attirée par une ou des pierres semi-précieuses spécifiques. L’« appel des pierres » peut être ressenti dans un rêve ou par d’autres vecteurs, mais ce qui est sûr c’est que chaque personne a sa propre synchronisation avec des cristaux. Ils entrent en contact avec notre énergie et agissent à un niveau subtil. Ils commencent immédiatement à rétablir l’harmonie et l’équilibre perdus quelque part. Le corps étant intelligent, il sait que le travail doit être achevé, c’est-à-dire qu’il envoie des messages subconscients qui peuvent parvenir à l’individu dans un rêve ou à travers des sensations de toutes sortes : visuelles, auditives, kinesthésiques. Tout cela ne relève pas de la métaphysique, mais d’une logique qui a été démontrée depuis la nuit des temps. Si l’être humain s’intéresse aux propriétés des pierres depuis des lustres c’est que les preuves de l’efficacité de celles-ci sont indéniables et ont été déjà prouvées. Il suffit donc en premier lieu de s’ouvrir pour percevoir les mouvements subtils de l’énergie et de profiter des vertus des pierres semi-précieuses. L’univers entier peut se mobiliser pour synchroniser les événements de la journée afin que l’intéressé puisse recevoir cela. Soyez réceptifs et posez-vous des questions. Sentez-vous attirer par une pierre pendant que vous la regardez ? Percevez-vous une brillance rare, une luminosité ou une sensation particulière qui en découle ? Vous sentez-vous une merveilleuse vague d’admiration presque respectueuse à vous couper le souffle ? Si la réponse est positive, il est fort probable que le minéral interagisse d’une manière favorable avec votre for intérieur. Vous constaterez quand, vous le prendrez, une réaction instantanée. Cela peut être une sensation de chaleur ou de fraîcheur, un picotement ou un petit choc ! Cette sensation est très personnelle. Elle résulte de chaque individu et de sa résonance avec le cristal. On peut constater la même manière lorsqu’un sentiment de sympathie ou d’amour peut naître entre les personnes dès qu’elles se sont croisées.

Comment les utiliser efficacement ?

Cependant, il n’est pas toujours facile la pierre qu’il faut. Dans ce cas, il est important de demander l’avis d’un expert. Ils vous indiqueront les différentes propriétés de la pierre et vous guideront dans vos choix. Comme toute médecine, il est important de connaître la cause et non pas les symptômes. Et le spécialiste peut déceler ceci par rapport aux informations que vous lui donnez. Il existe différents types de pierres : les pierres brutes et les pierres polies. Vous pouvez aussi voir des pierres montées en bijoux. Il existe différentes méthodes pour utiliser les pierres et favoriser avec elles le rééquilibrage énergétique de l’individu. Tout d’abord par un contact prolongé : la pierre est toujours portée pendant de longues périodes en correspondance directe avec la peau. C’est le cas par exemple d’un pendentif ou un bracelet. Ensuite, il y a l’application temporaire : la pierre repose périodiquement sur la partie du corps à traiter. Il s’agit d’éviter au porteur d’avoir des effets secondaires comme des migraines. Puis, on peut citer la méditation : avec la pierre portée ou dans la main, elle est concentrée par la respiration ou la visualisation. Et en dernier lieu, la pose dans l’environnement : les pierres avec une large gamme (tel que la Druze) peuvent être placées dans l’habitat où la personne réside ou évoluent.

Articles similaires