Go to Top

Comment fonctionne la liposuccion ?

liposuccion

Qui ne rêve pas d’avoir une silhouette harmonieuse pour se sentir bien dans sa peau ? Pour atteindre cet objectif, la plupart des gens misent sur les séances de sport et les régimes draconiens. Cependant, malgré une perte de poids, de la graisse rebelle reste souvent stockée dans des zones spécifiques du corps. La liposuccion permet de s’en débarrasser de manière définitive. Zoom sur ce procédé chirurgical aux résultats impressionnants.

Qu’est-ce que la liposuccion ?

Lorsque la graisse s’accumule dans le corps au fil du temps, un simple régime ne suffit plus pour l’éliminer efficacement. La liposuccion ou lipoaspiration permet de venir à bout des graisses les plus tenaces. Cette intervention consiste à aspirer tout l’excédent de graisse afin de redessiner la silhouette. Elle cible toutes les zones du corps où l’on peut trouver des bourrelets et des plis : le double menton, le cou, le dos, les bras, les cuisses, la culotte de cheval, les hanches, les genoux… Le plus souvent, les personnes qui décident de se lancer optent pour la liposuccion du ventre où la graisse est particulièrement coriace.

Efficace et sans risques, la liposuccion est aujourd’hui la pratique la plus courante en chirurgie esthétique. Pour avoir l’avis d’un expert, rendez-vous sur docteurdjian.com. Comme l’intervention permet uniquement de corriger des imperfections dans des zones spécifiques du corps et non de maigrir, elle est déconseillée aux personnes en surpoids. Elle ne convient pas non plus aux adolescents. L’idéal est d’avoir recours à la liposuccion pour compléter les résultats du sport et d’un régime. Comme la graisse ne peut pas se réinstaller dans la partie traitée, les effets sont définitifs. Par contre, elle peut très bien s’accumuler dans d’autres endroits. Garder une hygiène de vie saine reste de ce fait essentiel.

Les premières démarches

Avant d’avoir recours à une liposuccion, une première consultation chez un spécialiste s’impose. Parce qu’une opération chirurgicale reste délicate, il est important de bien choisir son chirurgien plasticien en vérifiant qu’il dispose des certifications nécessaires. Il est également préférable de se renseigner sur son parcours professionnel et son établissement afin d’éviter les mauvaises surprises. Au cours de ce rendez-vous, le patient devra exposer ses attentes et ses objectifs au plasticien. Ce dernier jugera de la faisabilité de l’intervention après avoir examiné sa qualité de peau ainsi que les zones à traiter. Comme il existe de nombreuses contre-indications (tabagisme, contraception, grossesse, maladie…), il devra également questionner le patient pour s’assurer qu’il n’y a aucun risque. Ce premier contact constitue une occasion pour le patient d’en apprendre au maximum sur ce qui l’attend. Il disposera ensuite d’un délai de réflexion obligatoire de 15 jours pour se décider.

Lorsque le patient sera prêt, le chirurgien lui remettra un devis ainsi qu’un formulaire de consentement éclairé à signer. Le prix de liposuccion est fixé selon différents paramètres. Un bilan préopératoire est obligatoire afin d’éviter toute complication. Il existe par ailleurs différentes mesures à prendre. Le fait de fumer peut par exemple empêcher de bien cicatriser. Si c’est son cas, le patient doit s’en abstenir au moins un mois avant et après l’opération. Il faut également qu’il évite de prendre de l’aspirine 15 jours avant l’intervention. Pour finir, si une anesthésie générale est nécessaire, il est impératif que le patient fasse une consultation pré-anesthésique au moins deux jours avant.

En quoi consiste l’intervention ?

 La liposuccion est pratiquée au bloc opératoire comme toute intervention chirurgicale. Les cellules graisseuses sont aspirées en douceur à l’aide de petites canules en mousse. Ces dernières sont insérées sous la peau du patient à travers de petites entailles de 3 à 5 mm. Même si l’opération nécessite des points de suture, elle ne laisse presque pas de trace. Une fois la graisse retirée, la peau de dessus reprend progressivement place en comblant les tunnels par lesquels les canules sont passées. Une séance de liposuccion permet de perdre entre 2 à 5 litres de graisse. Une anesthésie locale suffit si la quantité d’amas graisseux à retirer est faible. Par contre, une anesthésie générale est recommandée dans le cas où les zones à traiter sont importantes. La durée d’intervention varie de 30 minutes à 2 heures.

La liposuccion se fait généralement en chirurgie ambulatoire ou nécessite au plus une nuit d’hospitalisation. Cette durée peut cependant être prolongée en fonction de l’importance de l’intervention et de l’état général du patient. Grâce aux progrès scientifiques, les risques sont désormais très limités. Des complications surviennent dans de rares cas seulement. Les imperfections post-opération, quant à elles, peuvent être rectifiées plus tard à l’aide d’une seconde intervention. Certains patients décident parfois d’aller plus loin et optent par la même occasion pour un lipofilling. Cette technique consiste à réinjecter la graisse prélevée au cours de la lipoaspiration sur d’autres parties du corps où elle fait défaut. Le plus souvent, il s’agit des fesses plates ou des seins.

Les précautions à prendre après l’opération

Une liposuccion donne droit à environ 7 jours de convalescence cependant, le patient doit être suivi par un médecin durant plusieurs mois. Les zones touchées restent endolories quelque temps. La prise d’antalgiques peut être nécessaire selon le seuil de tolérance du patient à la douleur. Pour bien se remettre de cette opération, le port de bandages ou de vêtements de compression est obligatoire pendant près d’un mois. En plus d’améliorer la rétraction cutanée, ils permettront de limiter les ecchymoses et les gonflements. Il est également recommandé de masser régulièrement les zones traitées pour éviter les boursouflures.

Il faut généralement patienter plusieurs mois voire une année avant de pouvoir admirer les résultats d’une lipoaspiration. Pour un résultat optimal, le patient peut se donner le temps de perdre du poids avant l’intervention en fonction de ses objectifs. De cette manière, après la séance de liposuccion, il pourra être entièrement satisfait de son corps. Il lui suffira ensuite de maintenir une bonne hygiène de vie et se mettre au sport un ou deux mois après l’opération. Maigrir davantage ne fera que renforcer les effets de la liposuccion. Le respect de tous ces points garantira une entière satisfaction à terme.