Go to Top

Comment faire face à la chute de cheveux sans douleur et sans cicatrice ?

chute-de-cheveux-

Pour faire face à la chute de cheveux, plusieurs solutions s’offrent à vous : greffe manuelle FUE, greffe manuelle à bandelettes FUT ou encore greffe robotisée ARTAS plus rapide, plus efficace et plus économique. Nous essayerons de faire le point entre ces différentes méthodes en mettant l’accent sur plusieurs aspects (avantages et contraintes) des techniques anciennes (manuelles) et modernes (robotisées).

 

Les greffes classiques manuelles (FUE) et par bandelettes (FUT)

La transplantation capillaire par la technique de la bandelette manuelle est encore l’une des plus utilisées à travers l’hexagone. L’avantage de cette technique est la rapidité du prélèvement, en revanche la présence de cicatrices visibles laisse la plupart des patients mécontents et déçus. Pour éviter les cicatrices laissées par la technique classique par bandelette, les patients s’orientent et souhaitent de plus en plus recourir à la méthode FUE. La technique FUE est similaire à celle des bandelettes à la différence près que le prélèvement des micros greffons se pratique à l’aide de punchs de différents diamètres. En effet, le punch de 0,8 à 1 mm permet de prélever des greffons de 4 à 8 cheveux alors que le punch de 1,5 à 2 mm prélève des greffons de 4 à 8 cheveux. Ces cheveux sont ensuite réimplantés sur les zones dégarnies. Aucune bandelette de peau n’est donc à découper au bistouri ce qui ne laisse aucune cicatrice derrière le passage des punchs robotisés. Les deux techniques (par bandelette ou FUE) peuvent nécessiter deux à trois séances selon l’importance de la calvitie et il en résulte malheureusement un taux de transsection élevé (comptez entre 30 et 45% de perte de cheveux ou de non repousse environ un an après la greffe).

Les robots capillaires : une révolution novatrice en marche

Avec l’arrivée des robots sur le marché de la chirurgie esthétique, l’implant capillaire prend une nouvelle tournure. En effet, les spécialistes the-clinic.fr saluent l’utilisation de la robotique dans les opérations folliculaires. Le robot Artas par exemple est une machine médicale qui devient un outil auxiliaire pour les implants capillaires. Il permet de faire des implants très rapides et précis au micron près. Artas utilise ses bras articulés et son imagerie numérique sophistiquée pour le prélèvement des unités folliculaires. Grâce à son intelligence artificielle, le robot recalcule constamment la position des cheveux, leurs orientations et plein d’autres paramètres afin d’obtenir des résultats pertinents et des prélèvements optimums. Ainsi, la zone donneuse conserve son aspect naturel grâce à un travail minutieux sur la zone dégarnie, ce qui favorise une repousse naturelle des cheveux dans les semaines qui suivent l’opération. L’intervention assistée par robot dure en général de quatre à huit heures, ce temps restant à définir en fonction de l’importance de la calvitie et des zones à recouvrir. Un examen préalable en amont sera nécessaire pour définir les objectifs avec le patient ainsi que les recommandations à suivre une fois l’intervention achevée. L’intervention se déroule bien entendu en ambulatoire externe (chirurgie d’une journée) et ne nécessite qu’une anesthésie locale. Vous pourrez rependre toutes vos activités quotidiennes ou professionnelles juste après la greffe, et ce, sans aucune douleur ni mal de tête. Les résultats sont visibles dès 9 à 10 mois après l’intervention et sont durables à vie.

Articles similaires