Go to Top

Tout savoir sur la vitamine A. : les aliments qui en contiennent et ses effets bénéfiques sur l’organisme

Qu’est-ce que la vitamine A ?

La vitamine A est une vitamine liposoluble. Vous pouvez la trouver sous différentes formes. La vitamine A est souvent présente dans les produits animaux tels que la viande, le poisson, la volaille et les produits laitiers. Vous pouvez également la trouver dans les aliments d’origines végétales tels que les fruits et les légumes. Le type de pro-vitamine A le plus courant est le bêta-carotène, un caroténoïde qui peut être transformé en une forme de vitamine A. Il existe plus de 500 caroténoïdes. Vous pouvez aussi trouver de la vitamine A dans de nombreux compléments alimentaires.

À quoi sert la vitamine A ?

La vitamine A remplit plusieurs fonctions importantes pour notre corps. Elle aide à maintenir une peau saine et douce ; protège la peau contre l’exposition au soleil et favorise la croissance normale des os du tissu squelettique. Elle maintient également vos dents en bonne santé, renforce le système immunitaire contre les infections et assure le bon fonctionnement de la vue (en particulier dans des conditions de faible luminosité). La vitamine A est essentielle pour la fertilité masculine et l’allaitement maternel féminin. Le type de pro-vitamine A comme le bêta-carotène est un antioxydant. Il protège l’organisme contre l’action des radicaux libres. Le bêta-carotène permet aussi de réduire le risque de cancer et de ralentir les processus de vieillissement de la peau. La vitamine A produit également des pigments dans la rétine de l’œil.

Où trouve-t-on de la vitamine A ?

La vitamine A est présente dans de nombreux produits d’origine animale : œufs, viande, lait enrichi, fromage, crème, foie, morue et huile de foie de morue. Cependant, tous ces aliments sont riches en graisses saturées et en cholestérol. Les sources végétales de vitamine A, sans graisse ni cholestérol, sont : les fruits aux couleurs vives comme les melons, les pamplemousses, les abricots, les légumes comme les carottes, les citrouilles, les patates douces, les brocolis, les épinards, le persil et le basilic. En général, plus la couleur d’un fruit/végétal est intense, plus sa teneur en bêta-carotène est élevée.

Un excès de vitamine A peut-il provoquer des effets secondaires ?

Sachant que la vitamine A est l’une des vitamines liposolubles, l’organisme peut donc facilement accumuler ses excès notamment dans le foie. Bien qu’un excès de vitamine A préformée puisse présenter un niveau significatif de toxicité connu sous le nom d’hypervitaminose A, de grandes quantités de bêta-carotène et d’autres caroténoïdes provitamine A ne sont pas associées à des effets secondaires particuliers. Les symptômes de l’hypervitaminose A sont : une pression intracrânienne accrue ; des vertiges ; des nausées ; des maux de tête ; des irritations de la peau et des os ; plus rarement, le coma et la mort. Bien que l’hypervitaminose A puisse être causée par une mauvaise alimentation, cette affection est généralement la conséquence directe d’une consommation excessive de suppléments de vitamine A préformée ou de rétinoïdes. Lorsqu’une trop grande quantité de vitamine A est prise, le niveau d’accumulation dans les tissus met beaucoup de temps à diminuer et les dommages sur le foie qui en résultent ne sont pas toujours réversibles.

Vitamine A : quelle consommation quotidienne ?

La meilleure façon d’atteindre un besoin quotidien sain en vitamine A est de manger une grande variété de fruits, de légumes, de produits laitiers enrichis, de légumineuses et de céréales complètes. Les doses nécessaires pour chaque vitamine individuelle dépendent de l’âge, du sexe, de l’état de santé et de vos antécédents médicaux. Il est donc important de toujours demander conseil à votre médecin pour éviter des conséquences désagréables.

Comment reconnaître une carence en vitamine A?

La carence en vitamine A est très répandue dans les pays en développement, car les gens ont généralement un accès limité aux aliments contenant de la vitamine A. L’un des principaux symptômes de la carence en vitamine A est la xérophtalmie, caractérisée par des symptômes tels que l’héméralopie ou l’incapacité de voir la nuit et dans les zones très sombres. En outre, les personnes souffrant d’une carence en vitamine A sont plus susceptibles d’avoir un taux de fer très faible, ce qui provoque de l’anémie. Enfin, le manque de cette vitamine augmente la gravité des infections, en particulier la diarrhée et la rougeole, avant même l’apparition des symptômes de la xérophtalmie. Les personnes les plus exposées au risque de carence en vitamine A sont : les prématurés et les enfants, les femmes enceintes et allaitantes, particulièrement dans les pays en développement. Selon les études, “les besoins nutritionnels devraient être satisfaits principalement par l’alimentation. Les aliments riches en nutriments contiennent des vitamines essentielles, des minéraux, des fibres et d’autres substances naturelles qui peuvent être bénéfiques pour la santé.

Pour résumer, un régime alimentaire sain se caractérise donc par : une grande variété de fruits, de légumes, de céréales, de produits laitiers sans matières grasses ou à faible teneur en matières grasses, d’huile ; une grande variété d’aliments protéinés, tels que les produits à base de poisson, la viande maigre et le poulet, les œufs, les légumineuses, les noix, les graines et les produits à base de soja ; très peu de graisses saturées et de graisses trans ; une quantité correcte de calories par jour.