Go to Top

La santé cardiaque de la femme pendant la grossesse

Pendant les neuf mois de gestation, le cœur est soumis à une augmentation constante du travail. C’est dû en partie à cause de l’augmentation du rythme cardiaque et en partie à cause de l’augmentation du volume de sang circulant. Il est donc courant que la femme enceinte se sente fatiguée. La pression artérielle subit également plusieurs changements : au cours du premier trimestre, elle tend à être inférieure à la normale. À mesure que la grossesse progresse, généralement à partir de la 20e semaine, une hypertension peut apparaître.

En outre, l’utérus qui a une taille plus importante a un effet négatif sur le retour veineux des membres inférieurs. Dans certains cas, et surtout au troisième trimestre, cela peut provoquer un gonflement des chevilles et des jambes.

Grossesse et hypertension

En cas de grossesse, une augmentation minimale de la pression par rapport aux valeurs normales est. Le cœur, comme indiqué ci-dessus, est soumis à un travail plus important. Cette hausse devient un problème lorsque certaines limites sont dépassées. Une pression excessivement élevée pendant la grossesse peut en effet avoir des conséquences, même très graves, sur la santé de la mère et du fœtus. Une surveillance attentive de la pression est donc essentielle, surtout à partir de la 20e semaine.

L’hypertension pendant la grossesse peut être évitée en mangeant correctement et en faisant attention à la prise de poids. Une limite ne doit pas être dépasser ; en moyenne, une prise de poids d’environ un kilo par mois est autorisée. Toutefois, cette indication n’est pas valable pour toutes les femmes enceintes. Il faut systématiquement demander l’avis de votre gynécologue. Les femmes qui sont hypertendues avant même leur grossesse doivent bien sûr être encore plus prudentes. En général, si vous constatez une augmentation excessive des valeurs de la pression artérielle, contactez rapidement votre médecin.

Le diabète gestationnel peut également avoir de graves conséquences sur la santé de l’enfant, c’est pourquoi, pendant la grossesse, un contrôle fréquent de la glycémie est effectué. En ce qui concerne la pression artérielle, la meilleure façon de contrôler la glycémie est de suivre un régime alimentaire correct et équilibré. Suivre des règles diététiques garantit une bonne alimentation au fœtus et à la mère. En même temps, il permet de maintenir la glycémie dans certaines limites. Si un diabète gestationnel se développe, le régime alimentaire de la mère ne doit pas être laissé au hasard, mais doit être fixé par un spécialiste.

Il est généralement conseillé aux femmes atteintes de diabète gestationnel de contrôler quotidiennement leur glycémie et de tenir un journal dans lequel elles consignent ce qu’elles ont mangé et leurs valeurs de glycémie. Le diabétologue pourra alors disposer de tous les outils nécessaires pour évaluer la situation à chaque visite de contrôle.

Grossesse et cholestérol élevé

En cas de grossesse, l’augmentation de la cholestérolémie est physiologique. Le cholestérol est en effet utilisé par l’organisme pour construire les membranes qui enveloppent les cellules. C’est pourquoi le contrôle du cholestérol n’est pas inclus parmi les mesures de routine à prendre pendant la grossesse.

Conseils pour préserver la santé cardiovasculaire pendant la grossesse (et le bon développement de l’enfant) :

-Arrêter la cigarette. Le tabagisme passif peut également être nocif, les femmes enceintes ne doivent donc pas se mettre à côté des fumeurs.

-Eviter la prise d’alcool.

-S’hydrater correctement.

-Suivre un régime alimentaire correct et équilibré. Si vous avez des doutes sur la nutrition, consultez un spécialiste.

-Vérifier régulièrement la prise de poids. Chez les femmes de poids normal, il ne devrait pas dépasser 10/12 kilos.

-Si le déroulement de la grossesse le permet, maintenir un mode de vie actif et une activité physique modérée.