Go to Top

Quelle gym ?

Les bienfaits de la gymnastique respiratoire

La gymnastique respiratoire tonifie les muscles thoraciques et abdominales, tout en améliorant le souffle de ceux qui la pratiquent. Bien respirer, il faut le rappeler, c’est mieux vivre ! La gymnastique respiratoire est indispensable pour tous ceux qui veulent optimiser leur capacité respiratoire. Il existe actuellement divers exercices ciblés, et appareils spécialisés, qui nous apprennent à mieux respirer, favorisant ainsi le fonctionnement de notre organisme. Ceux-ci seront d’une grande utilité aux athlètes désireux d’améliorer leurs performances sportives.

Avant d’aborder les mérites de la tonification des muscles respiratoires, il convient de comprendre globalement le fonctionnement du système respiratoire humain. Il s’agit de la structure anatomique responsable de la respiration, composée des voies respiratoires (le nez, le pharynx, le larynx, la trachée et les bronches), des poumons, et de la pompe. La respiration est à la fois une fonction physiologique volontaire et involontaire : cela signifie que l’individu peut consciemment intervenir sur elle, en optimisant ses performances. Mais comment améliorer la respiration ?

Exercices physiques pour la respiration

Pour augmenter ses capacités pulmonaires, il est conseillé de pratiquer une activité physique modérée sur une longue durée ; vous pouvez par exemple pratiquer l’une des disciplines suivantes de manière régulière : marche, jogging léger, cyclisme, natation de faible intensité, ski de fond, vélo de chambre et tapis roulant.

Le diaphragme est sans aucun doute le muscle respiratoire le plus important. Nous avons tendance à respirer principalement avec la poitrine (respiration thoracique) et non avec le “ventre” (respiration diaphragmatique), ce qui réduit considérablement la ventilation et les bénéfices produits par l’activité respiratoire. Il est donc nécessaire de revenir à une respiration “à pleins poumons”,  en utilisant principalement le muscle diaphragmatique. Cela permet non seulement d’optimiser le fonctionnement des poumons, en réduisant la possibilité de contracter des maladies respiratoires, mais aussi de favoriser le fonctionnement d’autres organes. Le cœur, par exemple, grâce à une plus grande oxygénation du sang, accomplit sa tâche plus facilement. 

Utilisation des entraîneurs respiratoires

Il est également possible d’effectuer des exercices visant à améliorer la respiration confortablement chez soi, en utilisant des “entraîneurs respiratoires”. Il s’agit de dispositifs médicaux efficaces capables d’améliorer de manière significative les performances des muscles inspiratoires. En plus d’optimiser les performances sportives, les entraîneurs respiratoires sont également très utiles pour les personnes qui doivent suivre une physiothérapie respiratoire. Ils ont en effet été reconnus comme un outil précieux pour la rééducation respiratoire tant pour les athlètes que pour les personnes souffrant de maladies respiratoires.

De nombreuses recherches ont prouvé que l’utilisation régulière d’appareils d’entraînement respiratoire, grâce auxquels il est possible de tonifier les muscles responsables de la respiration et donc d’améliorer la respiration. Ces appareils contribuent à réduire la détresse respiratoire, à soulager les symptômes de l’asthme et à améliorer les performances sportives des athlètes. De cette façon, d’une part, les patients souffrant de la fatigue respiratoire auront la chance de retrouver la vitalité perdue et d’améliorer leur qualité de vie et, d’autre part, les personnes qui font régulièrement de l’exercice pourront optimiser leurs performances dans les sports d’endurance. Quelques minutes du cours d’entraînement par jour suffiront.

Les entraîneurs respiratoires sont nécessaires pour améliorer la dynamique du flux inspiratoire. Ils permettent une récupération plus rapide après la séance d’entraînement et renforcent ainsi la résistance des muscles. Ils contribuent également à améliorer les processus métaboliques et garantissent un meilleur entraînement.

Les exercices de réadaptation respiratoire

La réadaptation respiratoire soulage les symptômes, augmente la capacité de travail et améliore la qualité de vie des personnes atteintes de maladies respiratoires chroniques, même si elles sont en présence de modifications structurelles non réversibles. Parmi les exercices les plus fréquents en rééducation respiratoire, il faut citer : la marche ou la course sur un tapis roulant, les vélos d’appartement, la marche pendant au moins 30 minutes par jour et les combinaisons de plusieurs exercices de corps libre. Cet entraînement vous permettra de réaliser un entraînement aérobie d’endurance et de renforcer de grands groupes musculaires.

Lire la suite

Le sport pour les séniors : comment s’y prendre ?

L’activité physique d’une personne âgée est d’une extrême importance, afin de ne pas souffrir de maladies du vieillissement précoce, éviter le syndrome d’attrait et améliorer sa santé. Au fil des ans, le corps subit une dégradation physiologique progressive due à des facteurs biologiques et environnementaux. La détérioration de la fonctionnalité de l’organisme est donc individuelle, c’est-à-dire qu’elle varie d’un sujet à l’autre. Voyons comment le mouvement dans la vieillesse n’apporte que des améliorations, tant physiques que mentales.

Gymnastique et vieillesse : quels avantages ?

La gymnastique quotidienne, associée à un mode de vie actif, influence positivement la santé des personnes âgées. Tant physiquement que mentalement. En effet, l’activité motrice augmente les fonctions du corps à 360°, améliorant les fonctions cognitives et psychiques en général. Cela conduit immédiatement à un raffinement des performances intellectuelles, à l’atténuation des symptômes d’anxiété et à l’amélioration du sommeil et de l’humeur. L’activité physique chez les personnes âgées est donc importante, plus qu’à d’autres âges, mais doit être adaptée au patient. Un spécialiste évaluera les conditions de santé et proposera un parcours personnalisé avec des exercices pour les problèmes spécifiques rencontrés.

Le terme “gymnastique” tend à donner différentes significations : de ré-éducative à corrective, de renforcement musculaire à amincir. Elle a été conçue pour aider le corps et non le surcharger. Par conséquent, toutes les pratiques qui entraînent des douleurs ne sont pas recommandées. Les exercices ne sont pas une remise en cause de ces possibilités, faire de l’activité motrice ne signifie pas souffrir pour obtenir des résultats à tout prix, et le surmenage n’est pas un moyen d’atteindre la beauté physique ni de se punir pour ne pas avoir fait d’activité motrice au préalable – peut-être pendant plusieurs années ou à vie.

Avant d’examiner spécifiquement certains mouvements utiles et ciblés, il faut écouter son organisme. Si vous ressentez une résistance musculaire ou une douleur, vous devez vous arrêter et vous reposer. L’activité physique pour les personnes âgées doit être la recherche lente mais constante de bien-être, de vitalité et d’opportunités. C’est un faux cliché que “plus on est âgé, moins on a besoin de bouger”. Il faut plutôt suivre des parcours personnalisés, adaptés au cas particulier. Ensuite, au fil du temps, ils peuvent être ajustés pour progresser de plus en plus.

Comment fonctionne la gymnastique douce ?

Pour mettre en place un parcours moteur spécifique, il faut une évaluation spécialisée impliquant différents professionnels : l’orthopédiste, le gériatre, le kinésithérapeute, l’ostéopathe, ainsi que le neurologue et le psychologue. Certaines d’entre elles seront donc nécessaires pour établir la thérapie la plus appropriée aux caractéristiques des personnes âgées.

Une gym douce vise à maintenir la motricité, la réactivation des muscles et la libération de certaines pathologies touchant les articulations, les cervicales, etc. Le but ultime est de préserver et, si possible, d’améliorer l’autonomie au quotidien. Des exercices de mobilisation générale, d’équilibre, d’amélioration de la perception et de coordination musculo-squelettique peuvent être utilisés.

L’activité motrice comprend des exercices corporels libres à l’aide d’un équipement spécial. Il comprend des activités de respiration, de relaxation et d’étirement des muscles. L’étirement, dans ce sens, est l’ensemble des mouvements visant à étendre les membres supérieurs et inférieurs, la colonne vertébrale et le tronc. C’est pourquoi ces activités doivent toujours être surveillées par un professionnel, qui s’occupe de la posture et de la charge.

Certaines habitudes à changer chez les seniors

Avant de poursuivre le sport sénior dans le but d’entretenir les muscles, les os et les articulations, il est important de s’asseoir correctement dans nos activités quotidiennes. Plusieurs personnes ont cette mauvaise habitude de courber le dos lorsqu’elles sont assises. De cette manière, il est essentiel d’éviter cette position dite cuillère avec un dos voûté et un bassin détaché du dossier de la chaise. Vous devez prendre une posture confortable afin d’être totalement détendu, les jambes formant un angle droit face au torse.

S’allonger sur le canapé est une autre mauvaise habitude qui comprime les vertèbres lombaires et provoque des scolioses et des lordoses. Parlons de la chaise et de la table : la chaise doit être suffisamment haute pour ne pas se pencher en avant pour écrire ou travailler au bureau et il est bon qu’elle ne soit pas trop éloignée du plan de travail.

Avec l’âge, il est nécessaire d’acheter, si possible, des chaises et des fauteuils avec des dossiers ergonomiques, qui permettent aux courbes du corps de s’adapter mais maintiennent une posture correcte.

Lire la suite

Les meilleurs aliments à consommer pour les sportifs

Les meilleurs aliments à consommer pour les sportifs
cercle hover

Une bonne alimentation est nécessaire pour améliorer les performances d’un sportif. En effet, il doit faire attention à tout ce qu’il doit mettre dans son assiette. Il doit équilibrer son repas pour booster son énergie. Certains nutriments en particulier se différencient dans le régime nutritionnel sportif. Ils sont excellents pour le renforcement de la capacité physique et aident le corps à s’améliorer. Voici une liste de quelques aliments indispensables à introduire dans le menu d’un sportif.

Le poulet

Les sportifs ont besoin d’un équilibre entre alimentation et sport. Dans ce sens, ils doivent consommer des aliments contenant des protéines pour prendre du muscle. Pourtant, le choix de ce composant doit être fait de façon minutieuse afin de maintenir l’équilibre entre les masses musculaires et adipeuses.

Dans cette optique, il parait très avantageux de manger de la viande de poulet. Par rapport aux viandes rouges, la viande de poulet renferme beaucoup plus d’acides gras polyinsaturés et moins de matières grasses.

En termes d’alimentation et sport, la consommation des viandes blanches parait très bénéfique. Elles rapportent un meilleur rapport calories-protéines. Pour leurs apports en protéines, le poulet, mais également, le jambon blanc et la dinde sont excellents pour l’organisme. Bien évidemment, ces composants permettent de reconstruire favorablement les fibres musculaires après une réalisation intense d’un effort. En effet, il est fortement recommandé de manger quelques quantités de protéines après quelques heures qui suivent l’entraînement.

Le blanc de poulet comme toute autre viande blanche est très faible en calories, ce qui la rend très avantageuse pour ceux qui souhaitent adopter un régime pour maigrir et pour perdre du gras. Cependant, les cuisses de poulet paraissent plus grasses, mais elles se distinguent par ses apports en zinc. 

La spiruline

Il s’agit d’un super aliment servi le plus souvent comme étant une bonne alternative pour prévenir la malnutrition. Quelques grammes de ce super aliment à prendre chaque jour suffisent amplement pour bénéficier de ses bienfaits. Le sport et alimentation doivent être en équilibre pour pouvoir se récupérer rapidement après un exercice physique. Pour y parvenir, la prise de cette cyanobactérie verte riche en lutéine, en vitamine B12, en provitamine A et en fer est conseillée.

La spiruline contient essentiellement des vitamines comme les vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12 et les vitamines K, D et E. Mais également, elle renferme des oligo-éléments et des sels minéraux en quantité plus qu’importante. Parmi eux se trouvent essentiellement le manganèse, le sodium, le magnésium, le potassium, le zinc, l’iode, le fer et le cuivre.

Les sportifs ont besoin d’une source naturelle de protéines. Dans ce cas, la prise de la spiruline comme alimentation sportif peut faire l’affaire. Au-delà de cette contenance très forte en protéines, la spiruline contient aussi des oméga-6 ainsi que quelques pigments, d’enzymes et de composants antioxydants naturels.

La spiruline dispose d’une quantité très faible de calories permettant de récupérer ou gagner de la masse musculaire. Les effets anti-inflammatoires présentés par la spiruline intéressent beaucoup les sportifs. En effet, la spiruline favorise la perte de graisse et participe à la récupération après l’effort.

La banane

Ce n’est pas du tout un hasard, de voir un sportif en train de consommer quelques pièces de bananes durant leurs entraînements. Ce fruit fait partie des meilleurs aliments à introduire dans l’alimentation du sportif.

Il s’avère important de se concentrer davantage sur la composition de ce fruit pour mieux comprendre son intérêt. Il faut savoir que les bananes renferment une multitude de vitamines notamment les vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9, D, E et la vitamine C. Elles sont aussi riches en oligo-éléments et en sels minéraux.

Vous trouvez dans les bananes les éléments comme l’amidon, les fibres alimentaires et les glucides sous la forme de sucres complexes.

En bref, ce fruit possède tout pour plaire à tous les sportifs. Sachez qu’au-delà de tous ces composants, la banane représente également une véritable source de protéines et d’eau par excellence.

Les bananes, contenant une quantité de glucides très importante, sont très riches en potassium qui est très indispensable pour la récupération de force. Sa consommation avant une compétition ou un entraînement indique déjà une bonne idée pour compenser l’énergie dépensée durant votre séance.

Par ailleurs, elle vous permet de gagner plus d’énergie à utiliser directement durant l’effort à venir. Les bananes participent aussi à la lutte contre les effets produits par le stress oxydatif sur le corps et l’hypertension artérielle.

Le beurre de cacahuète

Le beurre de cacahuète, appelé également beurre d’arachide est très connu dans certains endroits du globe. Il se consomme généralement sous forme de pâte à tartiner. Mais elle peut être également introduite dans la composition de l’alimentation sportive.

Une véritable source naturelle, le beurre de cacahuète est très riche en protéines végétales et en sels minéraux, à l’image du manganèse, du cuivre, du phosphore, du potassium, du sélénium, du chrome, du zinc, du magnésium, du calcium et du fer. En outre, c’est un aliment sportif riche en fibres nutritionnelles, vu qu’il présente des intérêts alimentaires très variés pour les sportifs.

Pour les amateurs de musculation, le beurre d’arachide présente une quantité de protéines et de lipides très intéressante. Par ailleurs, il contient du micronutriment agissant sur le corps en tant qu’antimicrobien et antioxydant. Enfin, c’est un bon régime pour perdre de la graisse.

Les pâtes de cacahuètes contiennent des polyinsaturés et des acides gras mono. Ce sont des éléments nécessaires à la maintenance de la santé du système cardio-vasculaire.

Lire la suite

Le yoga

À la fois philosophie et gymnastique, le yoga aide à trouver équilibre physique et paix intérieure. Un atout antistress accessible à tous, à pratiquer toute l’année. (suite…)

Lire la suite

Gymnastiques douces

L’Orient nous offre de nombreuses méthodes pour faire travailler corps et esprit, en considérant les énergies qui nous traversent et régissent l’univers. Nous avons choisi de vous en présenter deux : le Qi-Gong et le Karaté-Do. Laissez-vous tenter par ce travail en douceur. (suite…)

Lire la suite