Go to Top

10 faits de santé dont vous n’osez pas parler

Certains faits en matière de santé sont trop embarrassants ou trop obscurs pour être présentés à ses amis et à sa famille. De ce fait, nombreux sont ceux qui utilisent les moteurs de recherches comme un substitut médical, du fait qu’il peut donner des éléments de réponses.  Une simple recherche : “Et si…”, peut faire apparaître une liste de réponses qui peuvent apaiser les esprits, surtout quand cela concerne notre état de santé. Voici les 10 curiosités de santé les plus courantes.

1. Le fait de se parler tout seul

Il est arrivé au moins une fois dans notre vie de nous parler tout seul. Vous venez par exemple de vous souvenir de quelque chose à acheter, ou quand vous êtes stressé, vous dites à vous-même de vous calmer. C’est une situation tout à fait normal, si cela ne survient que fréquemment. Cependant, si vous avez cette habitude depuis votre enfance, vous pourrez vous demandez si c’est normal. Se parler tout seul est indispensable pour la croissance d’un enfant. Selon le Huffington Post, “la parole privée est la version externe de la pensée pour les enfants. Les enfants commencent leur vie verbale en jouant simplement avec les mots, puis ils racontent les tâches les plus difficiles, comme faire un nœud sur leurs chaussures”. Même si, au final, les enfants apprennent à garder leurs pensées à l’intérieur, ce discours dit privé se poursuit tout au long de l’adolescence et même dans la vie adulte, lorsque vous apprenez de nouvelles choses ou quand vous vous trouvez dans une situation difficile”. Parler seul n’est mauvais que s’il y a d’autres symptômes de maladie mentale ou si le discours est imprégné de messages totalement pessimistes à notre sujet.

2. La perte de cheveux est-elle normale ?

Les gens perdent 50 à 100 cheveux par jour, il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter de la perte de cheveux. Sur le plan médical, la calvitie et le recul de la chute des cheveux ne sont pas de véritables problèmes.

Il ne faut s’inquiéter que lorsque les cheveux tombent en touffes ou lorsque le cuir chevelu est irrité, car ces symptômes sont associés à des maladies auto-immunes, des infections ou des maladies de la peau.

3. Le fait de transpirer, de pisser ou de faire caca en abondance ?

Dans ce cas, il faut tenir compte de la quantité de selles, d’urines et de sueur que vous évacuez tous les jours. Les quantités normales peuvent varier d’une personne à l’autre. En ce qui concerne la défécation, la moyenne est d’une fois par jour, mais cela peut être influencé par l’alimentation et le mode de vie, jusqu’à devoir aller aux toilettes de trois fois par jour à trois fois par semaine.

En général, vous allez aux toilettes pour évacuer plus d’urines que plus de selles. Même dans ces cas, cela dépend de votre alimentation.Vous urinez plus que la normale au cours de votre sommeil, votre travail ou votre vie en général.

En ce qui concerne la transpiration, vous souffrez d’hyperhidrose lorsque vous transpirez trop. Mais ce diagnostic ne peut être établi que si vous dégoulinez de sueur ou que vous mouillez votre chemise même s’il ne fait pas chaud et surtout si cela affecterait négativement la vie sociale.

4. Les douleurs mammaires sont-elles normales ?

Les douleurs mammaires ont tendance à aller et venir en fonction des changements hormonaux du cycle menstruel. En outre, il est possible d’avoir des douleurs en cas d’exercice musculaire extrême ou de mauvais soutien-gorge.

5. Le fait de ressentir une douleur au cœur ?

Cela dépend du type de douleur. Une légère brûlure est normale, lorsque l’acide gastrique remonte de l’œsophage. Une brûlure fréquente est un signe de reflux gastro-œsophagien ou, dans certains cas, de cancer de l’œsophage. La douleur ressentie sous forme de poids ou de pression dans la poitrine peut être un symptôme d’une crise cardiaque. En fait, la plupart des crises cardiaques impliquent un malaise au centre de la poitrine qui dure plus de quelques minutes ou de façon intermittente.

Une  lourdeur dans la poitrine peut également être un symptôme d’une crise d’asthme. Si le cœur a mal à cause de l’émotivité, oui, c’est normal, mais il serait préférable de partager ses sentiments et ses émotions avec quelqu’un.

6. Est-il normal de ne pas rêver ?

Le plus important est que vous arriviez à dormir, car lorsque vous dormez correctement,votre organisme reste en bonne santé. Vous rêvez peut-être la nuit, mais le lendemain vous ne vous vous souvenez plus de rien. Le rêve est généralement universel, mais certains individus n’arrivent jamais à se souvenir de leur rêve. Cela e n’a aucune incidence particulière sur leur mémoire, et cela n’évoque en aucun cas un trouble mental. 

7. Quand les sangs de la menstruations ont une teinte plus sombre, est-ce grave ?

Les pertes de sang et de cycle peuvent prendre n’importe quelle teinte, du rouge vif au foncé, car cela dépend des tissus qui composent l’utérus. Le sang foncé est plus ancien, ce qui signifie qu’il met plus de temps à sortir du corps. La seule couleur qui devrait alarmer est le gris, car c’est un symptôme d’infection.

8. Est-il normal d’avoir des crampes pendant la grossesse ?

Selon le site web The Bump, spécifique à la grossesse, des crampes abdominaux peuvent survenir durant les premiers mois de la grossesse. C’est tout à fait normal, car les muscles s’étirent et s’allongent.  Il ne faut s’alarmer que si la douleur devienne très intense ou si elle s’accompagne d’autres signes, comme un saignement par exemple. Cependant, il est bon de se rappeler que les saignements sont également normaux pendant la grossesse.

Il y a ensuite les contractions avec lesquelles l’utérus “se prépare” à l’accouchement : elles peuvent être ressenties par la mère à partir du deuxième trimestre comme un durcissement du ventre qui dure de 30 à 60 secondes, surtout pendant l’activité physique ou lorsque le bébé bouge.

Il ne sera pas difficile de les distinguer des contractions réelles : elles ne sont pas fréquentes ou rythmiques, elles ont une intensité variable et sont associées à une sensation de gêne ou d’inconfort mais pas à une douleur réelle. Si vous ressentez des contractions, ne vous inquiétez pas, elles disparaîtront spontanément. Si ce n’est pas le cas, il peut être utile de prendre un bain chaud ou d’augmenter votre consommation de liquides.

9. Est-il normal de sentir son cœur battre ?

Si vous sentez votre cœur battre très fort dans votre poitrine, ou dans votre gorge ou votre cou, vous avez des palpitations. Cette sensation désagréable de battement de votre cœur n’est souvent pas un symptôme grave, mais peut être liée au stress et à la consommation de caféine.

Cependant, si votre battement de cœur est anormal, cela peut être un symptôme de problèmes de valves cardiaques, de faibles niveaux de potassium, de maladies cardiaques et d’autres conditions.

10. Est-il normal de ne pas se sentir malade pendant la grossesse ?

Si la grossesse est sans danger, c’est très probable. Les symptômes de la grossesse et les effets secondaires varient d’une personne à l’autre. Se sentir bien ne vous rend pas moins enceinte, donc si vous n’avez pas de nausées ou de fatigue matinales, il vous suffit d’être joyeuse.

Les symptômes comme les nausées ont tendance à disparaître au cours du deuxième trimestre, tandis que les brûlures d’estomac s’aggravent. En cas de doute, vous pouvez toujours en parler à votre médecin.