Go to Top

Vente : les sites de particuliers

PAP, J’annonce et Paru vendu sont les principaux sites de vente entre particuliers. Mais vendre sans intermédiaire présente aussi quelques inconvénients.

Une large diffusion au meilleur prix

Passer par un site de vente entre particuliers présente plusieurs avantage : pas d’agence, donc pas de commission, annonce bon marché dont le prix varie en fonction de la durée de la diffusion, services annexes (photos, vidéos, mise en ligne immédiate…), impact avec la publication sur le site, et éventuellement le serveur Minitel et le journal.
Certains sites prévoient une publication uniquement en ligne, donc moins chère. La formule est très souple : grâce à la référence qui vous est donnée, vous pouvez lire votre annonce, la modifier et l’annuler.
Mieux vaut privilégier les sites qui ont un vrai service clientèle (numéro d’appel) qui pourront vous aider en cas de problème. Vérifiez aussi la rapidité de la mise à jour du site pour éviter que votre annonce reste en ligne après la vente, générant de nombreux appels.

Suite de l’article en dessous de la publicité

• Submergé d’appel, de visites… et d’acquéreurs fantaisistes

L’impact d’internet peut avoir ses inconvénients : vous devrez gérer vous-même les appels, quel que soit leur nombre.
A vous de faire le tri entre les simples curieux et les personnes vraiment intéressées. Cela peut être fastidieux. C’est la raison pour laquelle, pap.fr prévoit une domiciliation au journal (option payante). Vos coordonnées ne sont pas dévoilées, le courrier arrive à la rédaction et vous est transmis.
C’est aussi une bonne manière d’éviter d’être contacté par les agents immobiliers. Ces derniers consultent ces annonces et essaient de récupérer des mandats.
Reste ensuite à organiser les visites. Pour éviter d’être envahi le soir et le week-end, il est parfois préférable de prévoir des plages horaires où vous donnez rendez-vous à plusieurs personnes.

• Compromis : préférez le notaire

Pour la signature d’un compromis de vente, rien ne vaut le recours à un notaire qui sécurisera l’opération et s’occupera de l’acte de vente définitif.
Le mieux est de se renseigner avant de passer l’annonce pour connaître les tarifs pratiqués.

• Jaugez votre acquéreur

Ensuite, il conviendra d’être vigilant sur la véritable envie d’acheter et la capacité financière des personnes qui se présentent à vous.
En effet, l’acquéreur dispose d’un droit à rétractation dans les 7 jours, sans avoir à motiver sa décision (le notaire peut vous expliquer en détail le point de départ de ce délai).
De plus, la condition suspensive liée à l’obtention d’un crédit peut lui permettre de se dédire. Dans ces conditions, mieux vaut s’informer sur la motivation et les capacités financière de l’acheteur.
Pour parer à tout échec, gardez sous le coude quelques dossiers de candidats à l’acquisition ayant visité votre bien. Vous les recontacterez le cas échéant.

• Les sites pour vendre

– pap.fr. L’hebdomadaire des petites annonces De particulier à particulier (vendu en kiosque tous les jeudis matin) met en ligne ses annonces. Tarif : 75 € (3 semaines), 120 € (6 semaines), 160 € (9 semaines). Le site est mis à jour toutes les 10 minutes, du lundi au vendredi, de 9 h 00 à 18 h 00.

– jannonce.fr. Sur internet seulement : de 1,60 € à 3 €. Parution sur Minitel + journaux (prix variable selon le nombre de semaines de diffusion, de 6 € à 32 €).

– paruvendu.fr : 10 € pour 3 semaines de parution d’une annonce sur internet dans la rubrique « immobilier vente ».
• Achat : les sites spécialisés

Internet est l’outil idéal pour trouver rapidement le bien de vos rêves.

Articles similaires