Go to Top

Vacances : à vos vaccins !

Quelle que soit votre destination, c’est le moment de vérifier si vos vaccinations sont à jour. Ne prenez pas le risque de gâcher vos vacances, anticipez. 

Diphtérie, tétanos, polio

– Pour tout le monde. Le tétanos, qui se transmet au contact de la terre, ne sera jamais éradiqué. Quant à la diphtérie et à la polio, elles n’ont toujours pas disparu. Pensez à évoquer la coqueluche avec votre médecin, car la bactérie circule à nouveau chez les adultes. Or ce vaccin peut se faire en même temps que le DT Polio.
– Quels vaccins ? Le DT Polio, DTP Pasteur ou Revaxis. Si votre unique vaccination remonte à l’enfance, deux injections à un mois d’intervalle suffisent. Si vous avez déjà fait un rappel entre 18 et 25 ans, faites une nouvelle injection tous les dix ans.

• Hépatite A

– Pour les porteurs chroniques du virus de l’hépatite B, les personnes souffrant d’une cirrhose… chez qui la recherche d’anticorps contre l’hépatite A est négative et qui partent dans un pays en voie de développement.
– Quels vaccins ? Une injection de Havrix ou de Twinrix (combiné avec l’hépatite B) qui confère une immunité d’au moins dix ans, ou encore TYAVaX (associée au vaccin contre la typhoïde).

• Hépatite B

– Pour vos grands ados non vaccinés qui partent pour un long séjour en Asie, Afrique subsaharienne, Amérique centrale, ou nord de l’Amérique du Sud.
– Quels vaccins ? Les trois injections (HBVaxpro, Engerix B et Genhevac B) protègent pendant quinze ans au moins. S’ils partent dans une zone d’endémie, le médecin leur prescrira trois doses rapprochées à un mois d’intervalle et une quatrième dose un an plus tard.

• Fièvre jaune

– Pour les personnes se rendant en Guyane, où la vaccination est obligatoire, ou dans une zone endémique intertropicale d’Afrique (32 pays concernés) ou d’Amérique du Sud (11 pays), même en l’absence d’obligation administrative.
– Quel vaccin ? Une seule injection de Stamaril suffit avec un rappel tous les dix ans.
Attention, cette vaccination ne se fait que dans des centres agréés. Auparavant, votre médecin doit vous délivrer un certificat médical d’absence de contre-indication.

• Rougeole

– Pour les plus de 25 ans, non vaccinés contre la rougeole et n’ayant jamais contracté la maladie, le risque est évalué au cas par cas par le médecin, en fonction de la durée et des conditions de voyage et du niveau d’endémie dans le pays.
– Quels vaccins ? Une dose de vaccin trivalent Priorix ou ROR suffit.

• Rage

– Pour tous ceux qui effectuent un circuit aventureux de plusieurs semaines, loin des grandes villes d’Inde, Europe de l’Est (Estonie, Pologne…), à Cuba, en République Dominicaine, au Guatemala, à Haïti, au Mexique, au Nicaragua…
– Quel vaccin ? Le vaccin Rabique Pasteur comporte trois injections à une semaine d’intervalle et un rappel un an plus tard pour être protégé pendant cinq ans. Mais si vous êtes mordu, cela ne vous dispensera pas d’une autre vaccination sur place, dans les vingt-quatre heures suivant la morsure.

• Encéphalité à tiques

– Pour ceux qui partent en camping ou sac au dos dans les forêts d’Europe du Nord, centrale, et orientale.
– Quel vaccin ? Deux injections à un mois d’intervalle de Ticovac. Il vous faudra un rappel un an plus tard pour être complètement protégée pendant trois années.

• Typhoïde

– Pour les personnes se rendant dans un pays en développement, zone d’endémie (Bahrein, Bulgarie, Chili, Corée du Sud…).
– Quels vaccins ? Une injection de Typherix ou Typhim Vi quinze jours avant le départ pour une protection de trois ans.

• En pratique

Vous avez un peu négligé vos vaccinations ? Il suffi t de reprendre là où vous vous étiez arrêté. Demandez une ordonnance à votre médecin avant d’acheter votre vaccin en pharmacies, même si vous allez faire l’injection chez une infi rmière. Ceux recommandés dans l’Hexagone sont en règle générale remboursés à 65 % par la Sécurité sociale. Mais aucun “vaccin des voyageurs” n’est pris en charge.

Merci au Pr Christian Perronne, président du Comité technique des vaccinations.

Articles similaires