Go to Top

TROUBLES DIGESTIFS Des solutions contre les problèmes de transit

trouble digestif transit

Ballonnement, constipation et diarrhées peuvent être solutionnées en partie par l’alimentation. Des traitements médicamenteux existent.

Des ballonnements encore mal connus

Le ballonnement est un des symptômes fréquents des troubles digestifs fonctionnels : près d’un Français sur deux s’en plaint !

Il augmente progressivement au cours de la journée, au point parfois de nous obliger à ôter le dernier bouton du pantalon… En fait notre système digestif n’éliminerait pas correctement les gaz ingérés lors des repas et ceux produits par la digestion elle-même.

Le mécanisme n’est pas encore bien connu, les spécialistes pensent que le ballonnement serait dû à une production trop élevée de gaz, leur mauvais transit et une hypersensibilité des viscères. Certains antispasmodiques diminuent l’impression de ballonnement.

En revanche, les ralentisseurs de transit pris en cas de diarrhées, une alimentation trop riche en fibre (préconisée pour lutter cette fois contre la constipation) augmentent la sensation de ballonnements.
Votre meilleur atout : rester zen.

Constipation : pourquoi il faut la traiter

Vous êtes constipé si :

  • vous allez à la selle moins de 3 fois par semaine,
  • vos selles sont dures et déshydratées et nécessitent des efforts intenses pour les évacuer,
  • vous avez l’impression de ne pas les évacuer complètement.

Outre l’inconfort généré, la constipation, par les efforts répétés qu’elle demande, peut faire le lit d’autres anomalies, notamment d’hémorroïdes.

Si les laxatifs peuvent passagèrement vous tirer d’embarras, leur utilisation au long cours est déconseillée car ils peuvent provoquer à la longue des lésions du côlon ou une accoutumance lorsqu’il s’agit de laxatifs irritants (dérivé du séné et de l’anthraquinone).

En vente libre, il n’est pas toujours facile de les identifier car ces molécules sont présentes dans nombre de plantes et tisanes (à base de séné, bourdaine, aloès, rhubarbe,etc.) dont les marques vantent leur effet « bénéfique » pour le transit.

Avant de prendre un laxatif, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Solutions pour l’éviter

  • Prenez un grand verre d’eau à jeun le matin.
  • Faites de vrais repas comprenant légumes verts, fruit et céréales.
  • Buvez au moins 1 litre à 1,5 litres d’eau par jour.
  • Pratiquez une activité physique quotidienne, 30 mn de marche par jour favorise la contraction des muscles abdominaux et la progression du bol alimentaire.
  • Allez à la selle à heure fixe, et ne différez pas votre passage aux toilettes lorsque l’envie est là !

Suite de l’article après la publicité • Diarrhée : surveillez votre alimentation

Elle se caractérise par une augmentation de la fréquence des selles (plus de trois par jour) et une modification de leur consistance (molles voire liquides).

Elle est souvent associée à une envie pressante voire une incontinence fécale (perte des selles). Elle peut être d’origine virale, notamment lors de gastro-entérites.

Un pansement intestinal absorbant ou un ralentisseur de transit pendant quelques jours peut être nécessaire.
Côté alimentation privilégiez riz, carotte, pommes de terre, bananes et pommes bien mûres, et buvez plus qu’à l’accoutumée pour éviter une déshydratation.

Lavez correctement vos mains après être passé aux toilettes et avant de préparer les repas. Enfin les médicaments probiotiques contiennent des micro-organismes qui agissent sur la flore microbienne de l’intestin.

Articles similaires