Go to Top

Testez votre eau du robinet

L’eau du robinet est-elle toujours bonne pour la santé ? Pour le savoir, comparez votre eau aux plafonds autorisés.

Nitrates, pesticides, métaux lourds…

Notre eau peut en contenir des quantités variables, mais la réglementation impose le respect de paramètres organoleptiques (couleur, saveur, odeur et transparence de l’eau, sans relation directe avec la santé), et physico-chimiques.
Pour connaître la qualité de votre eau, il faut d’abord prendre connaissance des analyses réalisées régulièrement dans votre commune et affichées en mairie.
Certaines grandes villes mettent ligne sur leur site internet les mêmes analyses.
Vous pouvez également les trouver sur les sites internet des compagnies de distribution de l’eau potable.
Une fois ces informations récoltées, comparez-les à notre tableau.

Seuil autorisé Seuil dépassé :
les risques posibles
Sodium 150 mg/l Augmente les troubles cardio-vasculaires, rénaux et l’hypertension
Sulfates 250 mg/l Diarrhées (taux conseillé par l’Afssa pour les nourrissons : 140 mg/l).
Nitrates 50 mg/l Risque de méthémoglobinémie (maladie du sang) chez l’enfant.
Au-delà de 25 mg/l, éviter de faire bouillir l’eau (pâtes, thé…), le risque de transformation en nitrosamines cancérigènes augmente
Pesticides 0,5 µg/l
au total
(0,1 µg/l substance)
Substances chimiques toxiques (favorise cancer, stérilité, maladies neurologiques…), même à faibles doses.
Plomb 25 µg/l 10 µg/l à partir de 2013. La voie principale d’exposition est l’alimentation et les peintures des logements insalubres, responsables de saturnisme.
Aluminium 200 µg/l Les études constatant un lien avec un risque multiplié de maladie d’Alzheimer ne sont pas confirmées par l’Afssa.
Arsenic 10 µg/l Risque accru de cancer, de malformations et de maladies cardiaques.
µg/l = millionième de gramme par litre

 

Articles similaires