Go to Top

TELEPHONE PORTABLE : Faut-il passer au virtuel ?

Dans le détail, les avantages et les inconvénients des opérateurs virtuels.

Les  » plus  »

Des prix réduits.
C’est le premier avantage affiché par les opérateurs virtuels. Les réductions peuvent atteindre dans certains cas 50% du prix pratiqué par les opérateurs traditionnels, qu’il s’agisse des communications, des SMS ou encore des combinés : les forfaits d’une heure oscillent autour de 15 € par mois.
Une plus grande liberté.
En s’abonnant à un MVNO, on ne s’engage pas sur une longue période, à la différence des opérateurs classiques. Beaucoup offrent des formules d’abonnement sans engagement de durée minimale ou sur un an au lieu de deux chez les opérateurs traditionnels, et quitter un MVNO est assez facile.
La simplicité.
Les opérateurs virtuels proposent pour la plupart quelques forfaits (à partir de 30 minutes de communication par mois) et quelques services associés. Inutile de passer des heures à décortiquer les offres avant de s’abonner : elles sont simples et claires.
La qualité.
Elle est du même niveau que celle des trois opérateurs traditionnels, pour la simple et bonne raison qu’ils utilisent les mêmes réseaux téléphoniques !
Des offres ciblées.
Les opérateurs virtuels visent des populations spécifiques, même si tout le monde peut s’abonner : cette stratégie de niche permet de proposer des offres et des services très personnalisés .

• Les  » moins « 

Peu de boutiques
Beaucoup d’opérateurs virtuels ne possèdent pas de réseau de distribution propre. Certains sont présents dans la grande distribution ou dans quelques points de vente. Pour s’abonner, il est parfois nécessaire de passer par internet ou le téléphone, ce qui pourra rebuter quelques uns. En cas de panne ou de problème, l’assistance pourra être plus difficile à obtenir. Et les MVNO ne récompensent pas la fidélité de leurs clients.
Moins de choix dans les mobiles
L’éventail de mobiles proposés est moins large que chez les opérateurs traditionnels. D’ailleurs, certains permettent de n’acheter qu’une carte SIM à brancher sur un téléphone que l’on possède déjà. Si vous êtes fans de mobiles à la mode, ce n’est pas pour vous…
Pas de multimédia
A l’exception de NRJ Mobile et de TF1 Mobile, aucun opérateur virtuel ne propose le haut débit mobile qui permet d’accéder à des contenus multimédias riches comme la télévision, la vidéo, la visiophonie.
Des coûts supplémentaires
Il faut acheter la carte SIM (la puce qui contient les informations de votre abonnement), qui coûte environ 15 €. Les SMS ne sont pas inclus dans les forfaits (sauf chez Breizh Mobile et Virgin Mobile). Chaque envoi est facturé, mais le prix unitaire est souvent inférieur à celui des opérateurs classiques : 0,10 à 0,12 € contre 0,15 €. La minute hors forfait est souvent assez chère.
Si je suis déjà abonné à un opérateur classique ? Il faudra attendre que votre période d’engagement avec votre opérateur s’achève. Vous devrez l’avertir de votre résiliation deux mois avant la fin de votre contrat : attention donc aux dates anniversaires.
Vous souhaitez conserver votre numéro de téléphone mobile
C’est possible, la  » portabilité  » du numéro étant généralement gratuite. Néanmoins, le processus est long et complexe. Les délais d’attente peuvent atteindre deux mois ! Mais à partir de janvier 2007, les délais seront ramenés à 10 jours.

Articles similaires