Go to Top

SOLEIL : Comment bien se protéger

Crème solaire et vêtements foncés sont les armes les plus efficaces, tandis que l’effet des gélules anti-radicaux libres est plus discutable. 

Crème solaire : bien la choisir

Selon leur efficacité, elles peuvent éviter les coups de soleil en filtrant très bien les UVB mais elles sont moins efficaces contre les UVA qui pourtant à long terme sont tout aussi dangereux.
Résultat : on observe aujourd’hui un plus grand nombre de cancers de la peau chez des personnes ayant utilisées des crèmes solaires car indemnes de coups de soleil, elles se sont exposées plus longtemps !
De plus s’il existe une méthode fiable pour déterminer l’indice de protection UVB d’une crème, ce n’est pas le cas pour les UVA.
Fiez-vous à l’indice de protection UVB choisi en fonction du phototype :
– Phototype 1 indice de protection de 40 à 50
– Phototype 2 : de 30 à 50
– Phototype 3 : 30 la première semaine puis 20
– Phototype 4 : 20 la première semaine puis 15
– Phototype 5 : 20 la première semaine puis 10
Etalez régulièrement, au moins 20 ml de produit (la valeur d’une grosse noix) sur toute la peau sans oublier le bord des oreilles, le dessus du pied, le bord du maillot de bain. Renouvelez l’application plusieurs fois durant l’exposition.

• Gélules anti-radicaux libres : pas de miracles !

Produits solaires d’un nouveau genre, ils envahissent les gondoles des pharmacies et vantent un hâle de rêve tout en protégeant la peau du vieillissement.
Ces compléments alimentaires agiraient sur les radicaux libres qui agressent les cellules. Les principaux anti-radicaux libres sont le bêta-carotène, le sélénium, la vitamine C et la vitamine E.
Si, en effet une cure de ces gélules, avant l’exposition permet de bronzer plus vite, les études quant aux effets protecteurs à moyen terme sont loin d’être toutes positives.
Certaines publications montrent même que la prise de bêta-carotène pourrait faciliter le développement des cancers cutanés après exposition solaire. La prudence reste de mise.
Une alimentation variée, équilibrée, riche en fruits et légumes et comprenant par exemple un jus d’orange et carotte chaque matin semble tout aussi appropriée et moins coûteuse !

• Le jean : super-protecteur

Tous les vêtements ne protègent pas de la même façon, cela dépend de leur couleur et de leur texture. C’est la toile de jean qui est la plus efficace, son coefficient de protection est de l’ordre de 1000 quand celui du tee-shirt ne dépasse pas 10.
La couleur du tissu a aussi son importance : plus il est foncé et plus il est protecteur. Choisissez plutôt des vêtements amples, lavés plusieurs fois car leur maille sont plus resserrées.

Articles similaires