Go to Top

SOLEIL : Attention aux excès !

Nécessaire à notre corps comme à notre esprit. Le soleil peut aussi devenir dangereux car il fait vieillir la peau plus vite, peu nuire à vos yeux ; il est contre-indiqué avec certains traitements. 

Il accélère le vieillissement de la peau

Reçu à haute dose et de façon répétée, les UVA entraînent la production de radicaux libres. Ceux-ci détériorent les fibres de collagènes de la couche profonde de notre peau, le derme, et lui font perdre son élasticité. Peu à peu apparaissent des rides profondes.
Avec l’âge, les débris des fibres abîmées forment de petits capitons, la peau s’épaissit et une coloration jaunâtre apparaît à certains endroits. La couche superficielle de notre peau, l’épiderme, subit également des modifications.
Les mélanocytes, responsables de la couleur de la peau se raréfient et ceux qui restent son riches en pigments et forment des tâches brunes.
D’autres cellules, les cellules de Langerhans sont aussi détruites, affectant l’efficacité de notre système immunitaire ce qui favoriserait les cancers cutanés.

• Attention les yeux !

Conçus pour tirer le meilleur parti de la lumière, nos yeux y sont particulièrement sensibles et vieillissent prématurément lorsqu’ils sont soumis à des forts rayonnements UV trop fréquemment.
L’étude POLA a ainsi démontré que les risques de cataractes et de dégénérescence maculaire chez les plus de 60 ans sont multipliés par trois chez les personnes vivant sur la côte méditerranéenne par rapport à une population du nord de la France.
Les plaisanciers et les alpinistes négligeant le port de lunettes de soleil s’exposent aussi à la kératite et le ptérygion.
La kératite est le coup de soleil de l’il : la cornée est brûlée superficiellement et parfois de façon irréversible.
Le ptérygion est un épaississement opaque de la conjonctive. Il évolue par poussée et nécessite d’enlever la membrane pour ne pas qu’elle vienne recouvrir la cornée et altérer la vue.

• Soleil et médicaments : un cocktail explosif

Certains médicaments pris par voie orale ou appliqués sur la peau mais aussi d’autres substances (cosmétiques, plantes) provoquent une réaction cutanée en cas d’exposition : rougeurs, tâches, boutons, démangeaisons, coups de soleil.
Certains agissent sur tout le monde mais d’autres provoquent des réactions plus ou moins importantes en fonction de la sensibilité de chacun.
Soyez vigilant lorsque vous prenez un médicament : si la notice indique qu’il est photosensiblisant, évitez de vous exposer même peu de temps.
Beaucoup d’antibiotiques, d’anxiolytiques, certains anti-histaminiques, sont concernés.
Parmi les plantes, le citron vert, l’orange amère, le persil, le cerfeuil, le cèleri, le figuier, le géranium, l’illet d’Inde sont photosensibilisants.
De nombreux cosmétiques et les parfums peuvent aussi provoquer des tâches brunes sur la peau.

Articles similaires