Go to Top

Sécurisez votre transaction

Les sites intermédiaires proposent différents outils pour d’assurer que le vendeur sera payé ou que l’acheteur reçoive un produit fidèle à la description.

Ce que prévoit la réglementation

Le vendeur a le droit d’être payé et peut poursuivre l’acheteur qui a réglé avec un chèque sans provision. De même, l’acheteur qui n’a pas été livré ou qui a reçu un produit non conforme à sa commande peut demander le remboursement ou l’envoi du « bon » produit.
En revanche, il ne dispose pas d’un délai de rétractation pour changer d’avis après avoir reçu le bien.

Les outils proposés par les sites

De leur côté, les sites font des efforts pour éviter les litiges. Ils incitent, par exemple, les acheteurs à attribuer une note de satisfaction aux vendeurs. Mais ce système n’est pas infaillible.
– Certains sites, comme PriceMinister, jouent le rôle de tiers de confiance.
– D’autres, comme eBay, proposent pour cela de faire appel à un partenaire extérieur, moyennant une commission facturée au vendeur. Dans ce cas, le site conserve le montant payé par l’acheteur jusqu’à ce que ce dernier lui confirme avoir reçu le bien et, seulement ensuite, le reverse au vendeur.
De même, si le produit livré à l’acheteur est une copie ou ne correspond pas au descriptif, celui-ci peut le restituer et récupérer l’argent. Avec ce système, le site ne se contente pas de gérer les flux d’argent entre acheteur et vendeur mais vérifie que les règles du jeu sont bien respectées.
– Enfin, à défaut d’offrir cette sécurité, ou pour les problèmes qui surgissent dans les semaines qui suivent la transaction, après que le vendeur a été payé, de nombreux sites promettent d’indemniser les acheteurs lésés.
Mais cette garantie ne joue souvent que pour certains achats, dans la limite d’un plafond (150 ou 230 € par exemple), à condition, parfois, de régler des frais de dossier, de respecter une procédure et des délais stricts, de produire les preuves…

• Nos conseils

– Ne jamais payer en liquide ou par des systèmes de transferts d’argent (Western Union) qui ne laissent pas de traces.
– Préférer le paiement par chèque ou par carte bancaire proposé par de nombreux sites ou le système PayPal quand il existe.
– Ne jamais conclure l’affaire hors du site car vous risquez de ne plus profiter des garanties ou sécurités qu’il offre. … ou pour bien vendre
– Pour les objets de valeur, s’assurer que la transaction sera validée par un tiers de confiance proposé par la plate-forme.
– Pour la livraison, utiliser les systèmes de suivi de La Poste (Colissimo suivi par exemple) : le vendeur est responsable de l’acheminement du bien.
– Vendre très régulièrement sur internet, et en tirer des gains significatifs, peut être considéré comme une activité professionnelle, tenue à des formalités et déclarations particulières.

Articles similaires