Go to Top

SALARIÉS DU PRIVÉ : Mise à la retraite

Avant

Un patron pouvait exiger de son salarié un départ à la retraite dès l’âge de 60 ans s’il remplissait les conditions pour bénéficier d’une pension à taux plein.

• Maintenant

La loi reporte à 65 ans cette possibilité. Toutefois l’employeur pourra notamment dans le cadre d’une convention ou d’un accord collectif étendu conclu avant le 1er janvier 2008 fixant des contreparties en termes d’emploi ou de formation professionnelle, abaisser cet âge jusqu’à 60 ans à condition toutefois que le salarié puisse bénéficier d’une retraite à taux plein.
Il s’agit néanmoins d’un coup de frein à cette pratique consistant à pousser vers la sortie les salariés âgés. À défaut d’accord collectif étendu l’autorisant à mettre un salarié à la retraite avant 65 ans, l’employeur devra, s’il veut s’en séparer, le licencier ou lui proposer une mise à la préretraite.
Les deux formules s’avérant très onéreuses, il y a de fortes chances que les entreprises se montrent plus patientes et attendent que leurs salariés âgés se décident par eux-mêmes à prendre leur retraite.

Âge de départ à la retraite
Calcul des pensions
Revalorisation
Décote (malus par trimestre manquant)
Rachat de trimestres
Minimum de pension
Surcote (bonus par trimestre supplémentaire)
Avantages familiaux
Pension de réversion
Cumul emploi-retraite
La retraite progressive
Préretraite
Epargne-retraite
Les retraites complémentaires

(Pour accéder aux différentes fiches, cliquez sur les liens)

Articles similaires