Go to Top

Retraite

Comment déclarer sa retraite ?

Pour la première fois, vous allez devoir remplir deux rubriques différentes sur votre déclaration :
– la rubrique traitements et salaires que vous remplissez habituellement ;
– la rubrique pensions et rentes, nouvelle pour vous. (suite…)

Lire la suite

Retraite de base : la formule 2007

Ceux qui décident de prendre le retraite en 2007 peuvent d’ores et déjà faire leurs calculs en prenant en considération le nombre de trimestres cotisés, le salaire annuel moyen, la durée d’assurance. Le bénéfice du taux plein est acquis à 65 ans ou avant dans certains cas.  (suite…)

Lire la suite

Salarié : prendre sa retraite en 2007

Si vous prenez votre retraite en totalisant au moins 160 trimestres, l’année 2007 ne sera pas pénalisante. En revanche, avec une carrière incomplète dans le régime des salariés, la formule de calcul de la retraite de base se fait au fil du temps moins favorable.  (suite…)

Lire la suite

Décote (malus par trimestre manquant)

Avant

Un fonctionnaire qui part à la retraite sans justifier de 150 trimestres voit sa pension calculée au prorata des années travaillées.
Par exemple : s’il a 20 ans d’ancienneté dans le secteur public, il a droit à une pension égale à 40% de son traitement (20 x 2%).Maintenant (suite…)

Lire la suite

Cumul emploi/retraite

Avant

• Les fonctionnaires qui prennent leur retraite à partir de 60 ans (ou à partir de la limite d’âge de leur emploi) doivent justifier d’une cessation d’activité dans l’administration.
Il leur est cependant possible de retravailler ensuite dans le secteur privé ou dans une autre collectivité publique (par exemple : mairie, conseil général…). Le cumul avec leur pension est alors admis. (suite…)

Lire la suite

Retraite, la nouvelle donne : commerçants et artisans

La loi ne vise pas que les salariés du secteur privé et les fonctionnaires. Elle concerne également les professions dites «non salariées». Elle prévoit l’adaptation des mesures prévues pour le régime général et la création d’un régime complémentaire obligatoire pour les industriels et commerçants.  (suite…)

Lire la suite

Les FCPI et les FIP

De nombreux placements ouvrent droit à des économies d’impôt : le Perp, les contrats d’épargne retraite  » loi Madelin « , l’immobilier avec l’amortissement Robien… FCPI les FIP permettre de réduire l’impôt sur le revenu sans trop de soucis de gestion.
(suite…)

Lire la suite

Les Sicav, les FCP et le PEA

A long terme, la Bourse offre de meilleures performances que les autres placements. Mais avec de très fortes fluctuations. Une option éventuelle pour une partie de votre épargne, à condition d’avoir les moyens d’être patient. (suite…)

Lire la suite

Le Perco

Le plan d’épargne retraite collectif (Perco) fait peu à peu son entrée dans les entreprises, en complément du classique Plan d’épargne entreprise (PEE).
(suite…)

Lire la suite

Préparer sa retraite

Une retraite, ça se prépare. Notamment avec le concours de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav). Sur son site, vous pouvez obtenir un relevé de carrière ou estimer votre retraite. (suite…)

Lire la suite

Pesez le pour et le contre

Avant de prendre votre décision, étudiez de près la rentabilité d’une telle dépense, en fonction de votre âge, de votre niveau de salaire et de votre taux d’imposition sur le revenu. (suite…)

Lire la suite

Le montant de la pension

Un peu plus de la moitié de la retraite du défunt

La réversion est égale à 60 % des points ou des droits à la retraite obtenus par le conjoint, auxquels s’ajoutent des éventuelles majorations pour enfants. Elle est versée trimestriellement. (suite…)

Lire la suite

Quels sont les bonus pour enfants ?

Un enfant donne-t-il droit à des trimestres supplémentaires ?

Une femme assurée qui a élevé un ou plusieurs enfants à sa charge peut bénéficier d’une majoration de durée d’assurance pour sa retraite. Il n’est pas nécessaire que l’enfant ait un lien de filiation directe avec vous. (suite…)

Lire la suite

Quel sera le montant de ma retraite ?

Comment sera calculée ma retraite forfaitaire ?

Elle est attribuée à taux plein à 65 ans ou à 60 ans notamment en cas d’inaptitude reconnue au travail.
Entre 60 et 65 ans, il faut pouvoir totaliser suffisamment de trimestres (par ex : 154 pour les assurés nés en 1945). A défaut, un coefficient de minoration est appliqué.
En 2005, le montant maximum de la retraite forfaitaire est de 2 956,24 € par an. (suite…)

Lire la suite

A quel âge peut-on partir à la retraite ?

A quel âge puis-je partir à la retraite ?

Vous pouvez partir à la retraite dès l’âge de 60 ans. Mais entre 60 et 65 ans, pour bénéficier d’un taux plein*, vous devez totaliser suffisamment de trimestres, dans le régime des exploitants agricoles et les autres régimes de retraite de base obligatoire (actuellement 154 pour ceux nés en 1945, 146 pour ceux nés en 1946, 158 pour ceux nés en 1947, 160 pour ceux nés en 1948…)
(*) Le taux plein peut également être accordé dès 60 ans en cas notamment d’inaptitude reconnue au travail. (suite…)

Lire la suite

A-t-on droit à des bonus pour enfants ?

Un enfant donne-t-il droit à des trimestres supplémentaires ?

Une femme assurée qui a élevé un ou plusieurs enfants à sa charge peut bénéficier d’une majoration de durée d’assurance pour sa retraite. Il n’est pas nécessaire que l’enfant ait un lien de filiation directe avec vous. (suite…)

Lire la suite

Combien de trimestres faut-il ?

Comment valide-t-on un trimestre d’assurance vieillesse ?

Les trimestres d’assurance sont validés en fonction de votre salaire soumis à cotisations (200 x Smic horaire = un trimestre), avec un maximum de 4 trimestres par an. En 2005, un salaire brut de 1 522 € valide un trimestre, il faut donc un salaire brut de 6 088 € dans l’année pour valider 4 trimestres. (suite…)

Lire la suite

La retraite des artisanes et des commerçantes

Partir à la retraite plus tôt si on a commencé à travaillé jeune, bénéficier de la toute nouvelle retraite complémentaire, profiter d’une pension « améliorée » en fonction du nombre d’enfants… Autant de particularités de la retraite des commerçantes et des artisanes. (suite…)

Lire la suite

À quel bonus a-t-on droit lorsqu’on a eu des enfants ?

En quoi consistent les bonifications pour enfants ?

Pour chaque enfant né ou adopté avant le 1er janvier 2004, les fonctionnaires, hommes ou femmes, ont droit à une bonification de 4 trimestres qui s’ajoute aux années de services effectifs pour le calcul de la pension (cette bonification vaut également pour chaque enfant élevé pendant au moins 9 ans avant son 21e anniversaire à condition que sa prise en charge ait débuté avant le 1er janvier 2004). (suite…)

Lire la suite

Quel sera le montant de ma pension ?

Comment va être calculée ma retraite ?

La retraite est égale à un pourcentage du dernier traitement. Ce pourcentage va dépendre de votre durée globale de service.
En 2005, pour bénéficier du taux maximal de 75 %, il faut justifier, à l’âge d’ouverture de votre droit à la retraite, de 154 trimestres (156 en 2006, 158 en 2007, 160 en 2008). (suite…)

Lire la suite

Quelles sont les conditions pour prendre sa retraite de fonctionnaire ?

Peut-on partir plus tôt si on a eu 3 enfants ? Les femmes fonctionnaires ayant trois enfants ou ayant élevé trois enfants pendant au moins 9 ans (ou ayant un enfant handicapé âgé de plus d’un an et atteint d’une infirmité au moins égale à 80 %) peuvent demander leur retraite à n’importe quel âge à condition de justifier d’au moins 15 années de « services effectifs » dans la fonction publique. (suite…)

Lire la suite

La retraite des fonctionnaires

La retraite des femmes fonctionnaires connaît des particularités afin de prendre en compte des carrières souvent moins linéaires que celles des hommes. Congé maternité, congé parental d’éducation, travail à temps partiel, bonus pour avoir élevé des enfants… Découvrez quel sera le montant de votre retraite en fonction de votre parcours professionnel, de votre situation familiale passée et présente et de l’âge auquel vous souhaitez vous arrêter de travailler. (suite…)

Lire la suite

La retraite des salariées du privé

Travail à temps partiel, pause professionnelle pour élever ses enfants, salaire inférieur en général à celui des hommes… Le parcours professionnel des femmes a des conséquences directes sur le montant de la pension. Une bonne raison pour connaître ses droits et les faire valoir lors du passage à la retraite. (suite…)

Lire la suite

Pour un départ à la retraite avant 2004

Si le commerçant a pris sa retraite avant 2004, il ne peut pas bénéficier de la nouvelle retraite complémentaire obligatoire (NRCO). Son conjoint ne pourra pas non plus profiter de la réversion. Mais il conserve ses droits acquis dans le cadre du régime des conjoints. (suite…)

Lire la suite

L’établissement et les tarifs

La nature del’établissement – conventionné ou non – détermine les aides auxquelles peuvent prétendre les résidents. Attention, les personnes âgées hébergées dans des structures commerciales n’ont pas droit aux aides de l’Etat. (suite…)

Lire la suite

La pension de réversion sauvée

Après la levée de boucliers des syndicats et l’avis défavorable de Conseil d’orientation des retraites, le gouvernement a décidé de modifier le décret publié cet été. Celui-ci prévoyait plusieurs mesures très défavorables aux conjoints survivants en matière de pension de réversion. (suite…)

Lire la suite

Faites-vous partie des cas particuliers ?

Vous voulez retravailler chez votre ancien employeur, vous appartenez à une profession médicale, vous avez pris votre retraite anticipée avant 59 ans… Autant de situations qui ont des conséquences précises sur la reprise d’activité et le maintien de la retraite. (suite…)

Lire la suite

Remédier à la baisse des pensions

L’objectif principal du PERP est de permettre aux Français de se constituer un complément de revenu lors de leur cessation d’activité. Les souscripteurs arrivés à l’âge de la retraite n’auront d’autre choix que de toucher une pension à vie. (suite…)

Lire la suite

Retraite : je conteste le calcul de la Sécurité sociale

Essayez d’abord le recours amiable

Votre réclamation doit transiter par la commission de recours amiable de votre caisse, à saisir dans les 2 mois qui suivent la notification de la décision contestée (l’adresse est indiquée dans la notification même de la décision).
La commission a un mois pour se prononcer. Si elle confirme la position de la caisse ou ne rend aucune décision dans le mois, vous pouvez saisir le tribunal des affaires de Sécurité sociale dans les 2 mois qui suivent. (suite…)

Lire la suite

L’épargne retraite

Le gouvernement met en place dès cette année un nouveau dispositif fiscal qui permet de déduire les sommes placées sur des produits dédiés exclusivement à la retraite, parmi lesquels un nouveau créé pour l’occasion : le plan d’épargne retraite populaire (Perp).
(suite…)

Lire la suite

SALARIÉS DU PRIVÉ : Les retraites complémentaires

La récente réforme des retraites concerne le régime général d’assurance vieillesse (pension versée par la branche vieillesse de la Sécurité sociale). Mais les salariés touchent également une retraite complémentaire qui constitue (surtout pour les cadres) une part importante de leur revenu de remplacement. (suite…)

Lire la suite

SALARIÉS DU PRIVÉ : Minimum de pension

Avant

Les personnes qui ont cotisé tout au long de leur carrière sur un petit salaire et qui ont droit à une retraite à taux plein pouvaient bénéficier d’un montant minimum de pension dit «minimum contributif» (533,51 € par mois en 2003). Ce montant était garanti à condition de pouvoir justifier de 150 trimestres (avec moins, il était proratisé en proportion). (suite…)

Lire la suite