Go to Top

Retraite complémentaire : Arrco et Agirc

Jusqu’à la fin 2008, il est possible de profiter d’une retraite complémentaire à taux plein dès 60 ans si l’on bénéficie déjà du taux plein dans le régime de base. 

2007 et 2008 : des avantages en plus

Ce n’est en principe qu’à partir de 65 ans que vous pouvez prétendre aux retraites complémentaires Arrco et Agirc si vous êtes cadre.
Toutefois, grâce à un accord entre les partenaires sociaux valable jusqu’à fin 2008, si vous bénéficiez de votre retraite de Sécurité sociale à taux plein, vous pouvez prétendre aux complémentaires sans abattement à partir de 60 ans. Sinon, un coefficient de minoration s’appliquera.
Il est fixé, selon la formule la plus favorable, en fonction :
– soit de votre âge,
– soit du nombre de trimestres manquants pour obtenir le taux plein.

• Les enjeux de la décision

Avec une carrière complète, la réforme ne vous atteint pas. Elle vous est même favorable si vous dépassez les 160 trimestres car vous allez bénéficier de la surcote.
En effet, depuis le 1er janvier 2004, chaque trimestre effectué en plus des 160 trimestres et à partir du 60e anniversaire donne droit à une majoration de 0,75% de la retraite de base.
Sont à l’étude actuellement des mesures pour encourager le travail après 60 ans, et notamment une revalorisation de la surcote.
En revanche, s’il vous manque des trimestres, vos retraite de base et complémentaires seront définitivement liquidées avec abattement.

Articles similaires