Go to Top

Retard, annulation : les nouvelles règles

Le nouveau règlement européen impose aux compagnies d’indemniser les voyageurs en cas de retard important ou d’annulation de vol.

Des retards mieux indemnisés

Lorsqu’un vol est retardé :
– d’au moins 2 heures (pour les vols de 1 500 km au maximum),
– d’au moins 3 heures (pour les vols intracommunautaires de plus de 1 500 km et pour les autres vols de 1500 à 3500 km),
– d’au moins 4 heures pour les autres vols,
Les passagers bénéficient, selon les délais d’attente, de rafraîchissements, d’une restauration et d’un hébergement à l’hôtel. Ils peuvent passer gratuitement deux appels téléphoniques, deux fax, deux e-mails ou deux télex.

Lorsque le retard est d’au moins 5 heures et quelle que soit la distance du vol, le passager peut demander le remboursement de son billet (dans un délai de 7 jours) et, le cas échéant, un vol  » retour  » vers son point de départ initial dans les meilleurs délais.

• Annulation : tout dépend des délais

En cas d’annulation d’un vol, les passagers ont le choix entre :
– soit le remboursement de leur billet (sous 7 jours) et, le cas échéant, un vol « retour » vers leur point de départ initial,
– soit un placement sur un autre vol pour atteindre leur destination.
Dans l’attente d’un autre vol, la compagnie devra offrir des rafraîchissements, une restauration, un hébergement à l’hôtel si nécessaire.
Les passagers auront aussi la possibilité de passer gratuitement deux appels téléphoniques, deux fax, deux e-mails ou deux télex.

• Si la compagnie vous a prévenu assez à l’avance

En matière d’indemnisation, les passagers bénéficient des mêmes montant qu’en cas de surréservation. Sauf si la compagnie a prévenu les voyageurs de l’annulation :
– au moins 2 semaines avant le départ prévu ;
– au moins 7 jours avant si un vol de substitution leur est proposé leur permettant de partir au plus tôt 2 heures avant l’heure de départ prévue et d’atteindre leur destination finale moins de 4 heures après l’heure d’arrivée prévue ;
– moins de 7 jours avant le départ prévu si on leur offre un vol de substitution leur permettant de partir au plus tôt 1 heure avant l’heure de départ prévue et d’atteindre leur destination finale moins de 2 heures après l’heure prévue d’arrivée.

Articles similaires