Go to Top

Rajoutez des fonctions à votre ordinateur

Vous adorez retouchez des images, mais vous ne disposez pas des bons outils ? Vous aimeriez gérer votre cave à vins de manière informatique ? La généalogie vous passionne ? Vous trouverez forcément un logiciel, adapté à votre demande, en libre téléchargement sur internet.

 Libres, mais pas toujours gratuits

Il existe deux sortes de logiciels libres : les sharewares, et les freewares.
Les premiers sont généralement des versions de démonstration de logiciels commerciaux. Ils fonctionnent sans limitation, jusqu’à ce que la période d’essai arrive à échéance (généralement 30 jours).
Si vous voulez continuer à en profiter, vous devrez acheter la licence complète, soit en ligne auprès du site de l’éditeur, soit en grande surface.
Inutile de supprimer puis de réinstaller la version de démonstration, cela ne fonctionne pas !

• Les freewares

Ce sont des logiciels totalement gratuits. Ils sont la plupart du temps le fruit d’initiatives personnelles.
Il arrive pourtant que leurs concepteurs vous proposent de leur envoyer de l’argent sous une forme ou une autre, mais cela n’a rien d’obligatoire.
Gratuit ne veut pas dire de piètre qualité. Certains freewares offrent même une alternative aux produits phares des grands éditeurs.
C’est le cas de Open Office, une suite bureautique qui met Microsoft Office au défi, ou de The Gimp!, un ingénieux programme de retouche d’images, en concurrence frontale avec Photoshop d’Adobe.

• Attention à votre vitesse de connexion

Vous avez le haut débit ? Pas de souci !
Mais si vous n’en êtes pas encore équipé, prenez garde à ne sélectionner que des logiciels dont la taille reste raisonnable.
Celle-ci est toujours indiquée dans l’écran de présentation, vérifiez-la soigneusement avant de démarrer le téléchargement.
Sachez qu’avec une ligne téléphonique classique en modem RTC, il vous faudra environ un quart d’heure pour récupérer un fichier de 4 Mo.
Pour ne pas dépasser son forfait, mieux vaut rester en-dessous de cette limite !

Articles similaires