Go to Top

Propriétaire : comment bénéficier de la GRL

Pour souscrire un contrat d’assurance GRL, le propriétaire doit respecter un certain plafond pour le loyer, qu’il loue en direct ou par l’intermédiaire d’un administrateur de biens. 

Quels sont les bailleurs concernés ?

Tout bailleur qui le souhaite pourra souscrire un contrat d’assurance GRL, à condition que le loyer ne dépasse pas 2 300 € par mois. Il suffit que son logement soit situé sur le territoire français et qu’il le loue à titre de résidence principale.
Il ne pourra signer le bail qu’avec une personne éligible au dispositif, détenteur du  » passeport GRL « .
Peu importe que le propriétaire-bailleur s’occupe de la location en direct ou qu’il en confie la gestion à un administrateur de biens, seul le prix à payer pour l’assurance varie selon l’une ou l’autre des hypothèses.

• Combien ça coûte ?

C’est le bailleur (et non le locataire) qui doit payer la prime d’assurance GRL. La tarification sera différente selon qu’il gère son bien directement ou qu’il confie la gestion de la location à un administrateur de biens.
Dans le premier cas, cela lui coûtera 2,5% TTC du prix du loyer charges comprises, et dans le second cas (recours à un professionnel de l’immobilier), le taux serait ramené à 1,8% (contrat de groupe).
L’assurance GRL ne coûtera pas plus cher aux bailleurs que les assurances classiques tout en apportant davantage de garanties.

• A qui s’adresser ?

Le bailleur qui loue en direct pourra conclure un contrat avec l’entreprise d’assurances de son choix, partenaire du dispositif.
S’il confie la gestion de sa location à un administrateur de biens, ce dernier pourra contracter en son nom ce type d’assurance (contrat de groupe).

Articles similaires