Go to Top

Où apprendre le yoga à Lyon ?

Apprendre le yoga à Lyon

Le yoga peut être considéré comme une activité physique, mais elle ne s’arrête pas là car il influe aussi beaucoup sur le mental.

Qu’est-ce que le yoga ?

Lorsque l’on pratique du yoga, on exécute diverses postures et exercices de respiration. Le yoga est décrit comme un art de vivre qui vise à atteindre un épanouissement spirituel.

Les premières traces de la pratique du yoga sont retrouvées dans un ouvrage, datant de plusieurs millénaires, appelé yoga Sutra de Patanjil. Dans cet écrit, on retrouve des postures que l’on exécute encore aujourd’hui.

Si vous souhaitez pratiquer le yoga et la méditation à Lyon, vous pourrez trouver plusieurs centres en surfant sur internet. Il en existe plusieurs à Lyon, vous pourriez même en trouver à proximité. Ce ne sera pas le choix qui va vous manquer.

Les différents types de yoga et leurs bienfaits

Il existe différents types de yoga. On a l’ashtanga et le vinyasa qui se décrivent comme un type de yoga plutôt dynamique où l’on enchaine des postures en rythme avec la respiration. Ces 2 types de yoga permettent d’assouplir le corps tout en en améliorant le système cardio-vasculaire. Puis on a l’iyengar, qui comparé à l’ashtanga et le vinyasa, est plus statique. Ici le but est d’être en parfaite harmonie avec votre corps. Enfin il y a le hatha yoga qui est plus destiné aux personnes du troisième âge. Ces différents types de yoga, et plus précisément l’ashtanga et le vinyasa, ne sont pas recommandés à tout le monde. Il existe même un type de yoga destiné aux femmes enceintes qui ont pour objectif d’accompagner moralement la future maman durant sa grossesse et de faciliter l’accouchement.

Le yoga dynamique requiert une bonne condition physique générale, par exemple les personnes souffrant de problèmes de dos ne sont pas vraiment aptes à le pratiquer. Et pour cause, la personne pourrait avoir du mal à suivre le rythme ce qui pourrait entrainer une éventuelle blessure. Il existe encore d’autre types de yoga mais ce sont généralement des dérivés de ceux précédemment énumérés.

Physiquement, le yoga apporte de nombreux avantages. Les postures exécutées permettent d’assouplir les muscles, notamment les grands groupes musculaires. La pratique du yoga permet aussi de rééquilibrer le corps, par exemple il peut soigner les maux de dos chroniques qui sont le résultat d’années de mauvaises postures.

Mentalement, le yoga permet d’évacuer le stress. Le fait de contrôler sa respiration durant l’exécution des postures évacue le stress accumulé. Et ce ne sont pas que les simples dires d’un hippie comme bon nombre de personnes aiment à penser. En effet, une étude de l’université de Boston aux Etats-Unis a apporté la preuve que la pratique du yoga aiderait à soulager l’anxiété.

Tous ces bienfaits sont dus à la grande concentration requise pour contrôler la respiration afin de maintenir une posture ou lorsque l’on en change. On doit écouter notre corps si on veut réussir les exercices correctement.

Conseils pour faire du yoga chez soi

On recommande généralement de pratiquer du yoga durant 25 minutes par jour. C’est un délai qui semble court et abordable mais on n’a pas tous les mêmes emplois du temps. Entre le travail, aller chercher les enfants à l’école, effectuer les tâches ménagères, 25 minutes est un temps précieux que l’on n’a pas tous le luxe de s’accorder pour aller dans une salle de yoga. Mais il existe des postures de yoga que l’on peut faire chez soi.

Il y a la posture du triangle ou trikonasana. Ici on doit se tenir debout avec les 2 pieds joints. Puis on avance d’un pas, tout d’abord avec le pied droit, ensuite on pose la main droite sur sa cheville et on tend le bras gauche vers le haut. Essayez de tenir cette position durant quelques secondes, puis reprenez votre position initiale, c’est-à-dire debout avec les pieds joints, et refaites les mêmes mouvements mais cette fois-ci avec les membres du côté gauche.

On a également la posture de l’enfant dite balasana. Mettez-vous à genoux en joignant vos pieds et vos genoux, le front collé au sol tout en enlaçant vos jambes. Cette posture aide à soulager les douleurs lombaires.